Jour 222

Circée avait une petit surprise pour nous aujourd'hui. Pour fêter le lancement de sa propre société de développement, elle a décidé de retaper un peu la maison. Son raisonnement étant qu'elle aurait beaucoup plus de liberté pour déchiffrer les fameux dossiers sielle n'a pas quelqu'un sur son dos tout le temps et qu'il y avait aussi moins de chance que quelqu'un tombe sur son travail. Bien sûr cela, elle a gardé une petite place pour moi, histoire que je ne reste pas tout seul dans son ancienne boite. Mais ça reste temporaire. Dès que j'aurais trouvé le moyen de me faire de l'argent uniquement grâce aux jeux-vidéos, je quitte le navire. Tout en espérant qu'à ce moment là, il n'aura pas coulé et qu'il se portera comme un charme. 

J'ai confiance en ma cousine, mais est-ce que les gens lui feront assez confiance pour lui donner du travail ? Heureusement, elle part avec l'avantage de porter un nom qui a du poids par ici et dans tous les milieux.

Je ne suis sûr qu'elle ne refusera jamais du travail venant de l'ancien business de tonton Julien, tant que ça ne va pas à l'encontre de ses principes. Heureusement, il y avait remis un peu d'ordre.

Bref, quand je suis rentré, la maison était transformée.

Agrandissement, nouvelle peinture, nouvelles portes et fenêtres... J'ai l'impression de vivre dans un endroit totalement différent. Au moins de l'extérieur et au rez-de-chaussée.

Si nos ancêtres pouvaient voir ça, ils seraient tellement fiers ! J'avoue que cela fait plutôt du bien de rentrer du travail et de voir ça. Je n'ai plus l'impression de rentrer tous les soirs dans ma cabane et l'humeur de tout le monde s'en ressent.

Et ça c'est sans compter les nouveaux lits bien plus confortables, la nouvelle salle de sport et les salles en sous-sol dédiée à la concentration et à la créativité.

Autant dire qu'on est allé se coucher très tard tellement nous étions excité par toutes ses nouveautés.

Et le bon point dans tout ça, c'est aussi que maintenant que Circée est à la tête de sa propre société, elle va pouvoir payer des gens pour faire son travail à sa place et s'occuper de son enfant. Ou au moins travailler depuis la maison.