Jour 241

Ma vie actuelle est tellement différente de la vie que j'avais quand j'étais enfant. La maison était vieille, les meubles dans un état douteux après avoir vu passer tant de générations de Touguézeur et la seul source de distraction était les vieux bouquins poussiéreux que personne ne touchait jamais.
Et maintenant nous avons la télé, un canapé très confortable pour se poser et même une de ses tablettes qui me permet de jouer et gérer mes retransmissions depuis n'importe où dans la maison, à n'importe quelle heure de la journée.
Qui aurait cru que tout irait si vite ?
Tout a stagné pendant tout ce temps, et dans un laps de temps très court, notre confort est monté d'un seul coup. Je ne vais pas m'en plaindre, c'est vraiment très agréable de pouvoir enfin se détendre pour de vrai.
Je n'irais pas jusqu'à dire que les autres avant nous n'ont rien fait, mais leurs efforts ont quand même eu beaucoup moins d'impact visuellement sur notre vie de tous les jours que ce que Circée et moi avons réussi à faire.
Si on ne prend pas en compte la fusée dans le jardin, bien sûr.
Mais elle n'apporte pas grand chose à notre confort de vie, elle est juste là.