Jour 244

Une autre membre de la famille qui se découvre des talents cachés, c'est le petit Ulysse. Enfin, façon de parler. Il n'est plus vraiment petit maintenant. Et ça se voit.
Il est passé de faire des discours à tous les passants sur tout ce qu'il avait appris à l'école et bien plus, à draguer les jolies demoiselles qui passent. Et pas une seule n'échappe à ses compliments. Heureusement pour nous, il n'y a en pas tant que cela. De jolies demoiselles, je veux dire.
Tout le contraire de son frère jumeau qui passe son temps au sous-sol, le nez dans son clavier et les yeux rivés sur un écran d'ordinateur.
Ulysse devrait peut-être donner quelques leçons à Jason, parce que comme sa cousine, il apprend très vite et il est très doué.
Il va être temps d'avoir une petite discussion sur les choses de la vue avec lui d'ailleurs. Les adolescents de nos jours, ils sont si précoces. Qui sait ce qu'ils peuvent bien avoir en tête. Et tous ces hormones, ça n'aide pas. 
Comme je suis le seul homme de la maison, cette tâche va bien sûr être la mienne. Ça me fera de l'entrainement pour mes propres enfants. Et pour Jason, parce qu'à ce rythme, je devrais sûrement leur parler séparément. Ou peut-être qu'Ulysse pourrait le faire pour moi une fois que Jason sera décidé à venir profiter de la lumière du soleil. Parce que c'est bien le seul obstacle entre lui et sa futur petite amie. On sait très bien grâce à son frère que ce n'est pas son apparence le problème. Encore faut-il que son frère lui laisse quelques demoiselles. À moins qu'il soit d'accord pour choisir parmi celles sur lesquelles son frère a déjà exercé ses talents. Au moins, il saurait déjà qu'elles le trouvent à son goût.
C'est drôle de voir que deux enfants qui se ressemblent tellement et qui ont eu exactement la même éducation sont si différents.
Je me demande à quel point mes enfants seront différents au même âge. Mise à part que l'un est un garçon et l'autre une fille, bien sûr.