Jour 228

La seule chose sur laquelle je serais intransigeant, c'est l'école. Pour pouvoir faire ce qu'ils souhaitent, ils vont d'abord devoir donner tout ce qu'ils ont et je n'accepterais pas autre chose qu'un A.

Ça peut sembler bizarre pour quelqu'un qui clame haut et fort qu'il veut laisser ces enfants suivre leurs rêves mais ils me remercieront plus tard quand ils auront effectivement le choix.

Parce que pour pouvoir viser haut, ils faut s'en donner les moyens.

Et ça commence par les bonnes notes. Circée, mes frères et moi sommes arrivés là où nous sommes parce que nous étions les meilleurs dans nos domaines respectifs.

Et nous sommes les meilleurs dans nos domaines respectifs, parce que nous avons toujours tout donné à l'école.

Alors quand nos trois petits démons reviennent de l'école, on sort les cahiers.

Heureusement pour nous, pour l'instant, aucune protestation et ils sont bien studieux tous les trois. Je voudrais bien mettre ça sur le compte de notre style d'éducation, mais je sais très bien que tous les enfants de la famille l'ont été avant eux.

Alors je vais juste mettre ça sur le compte de la génétique. Peut-être un truc qui se transmet de génération en génération.