Jour 229

Pendant que nos petites têtes blondes s'éduquent, je continue à montrer l'exemple en travaillant toujours plus dur pour arriver à réaliser mon rêve.

J'avoue que Circée m'a pas mal aidé. Quand je lui ai parlé de ce que je voulais faire, elle a tout de suite crée un département spécial rien que pour ça dans sa société. J'ai beau dire qu'elle a tout le temps la tête dans ses algorithmesde déchiffrement, elle reconnait quand même que le monde a besoin d'un petit peu de divertissement et que je tiens peut-être une bonne idée. Le peut-être est ce qu'elle pense sans aucun doute, moi je suis sûr de mon coup. Les gens ont besoin de se changer les idées, et quoi de mieux que de se plonger dans un monde imaginaire où tout est possible. Les jeux, ce ne sont pas que des combats de vaisseaux dans l'espace ou des courses folles. Il y a tellement de possibilités. Et rien de mieux pour s'échapper un peu de son quotidien.

Alors je passe mes journées à faire ce que j'aime le plus pour améliorer la vie de mon prochain. Créer des jeux vidéos et y jouer. Et bien sûr, c'est avec plaisir cette fois que je ramène du travail à la maison.

Actuellement, nous sommes en train de mettre au point un système qui permettrait de retransmettre dans tous les foyers des tournois de jeux vidéos. Un autre moyen de se détendre et qui offre une option en plus de tous ces tournois de sport. Et qui en plus ne nécessitent pas de se déplacer et de se retrouver au milieu d'une foule déchainée. On perd peut-être en contact humain, mais au moins on y gagne en sécurité.

Les infrastructures ne sont plus ce qu'elles étaient après avoir été laissée à l'abandon depuis des décennies, mais avec tous les changements ces derniers temps et la force de frappe de la société de Circée, cela ne devrait être plus qu'une question de temps.

Et qui sait ce à quoi cela va mener ensuite. Si les gens s'équipent pour nous suivre, ils vont pouvoir découvrir toutes les autres possibilités qui s'offrent à eux. Et pourquoi ne pas commencer à retransmettre les événements sportifs ? Et informer les gens ? Et des programmes documentaires ?

Et peu à peu, nous allons entrer pour la seconde fois dans une nouvelle ère.

J'espère juste qu'on sera plus prudents et qu'on évitera de répéter les erreurs du passé.