Jour 236

Maintenant que nous avons accès à toutes les preuves qu'il nous faut pour enterrer définitivement les Gothik, Circée se creuse la tête pour trouver un moyen de diffuser l'information.

Alors tous les jours, elle se pose devant le vieil établi de tonton Julien et elle construit des choses. 

Tout et n'importe quoi à vrai dire. Il paraît que ça l'aide à réfléchir.

Pour l'instant, ça n'a pas donné grand chose.

J'ai essayé de glisser quelques idées mais rien ne lui a plus jusqu'à présent, même pas la plus logique. Apporter tout ça aux forces de l'ordre et les laisser se débrouiller avec.

Mais elle dit que ce n'est pas une bonne solution et qu'on ne peut faire confiance à personne.

Quand son père était encore à la tête de l'Agence, cela aurait été une bonnes solution. Mais plus maintenant. On ne peut faire confiance qu'à nous-même.

Suite à ce refus, je lui ai proposé de diffuser l'information via le réseau que nous avons mis en place dans le cadre de mon projet, mais cela ne lui a pas plus non plus. 

Elle pense que si on utilise ce moyen de diffusion, personne ne prendre jamais ce que nous devons avons à dire au sérieux.

Elle avait aussi oublié quand même tout le réseau de gens que nos ancêtres ont mis en place. Même si ce n'est plus nous qui le gérons directement et que le mouvement s'est un peu tassé depuis les réussites de tonton Ned et de tonton Julien, il reste encore des gens qui pensent qu'il faut mettre les Gothik hors d'état de nuire. Et eux nous prendrons toujours au sérieux et on pourra toujours s'appuyer sur eux. Et elle pourrait même en reprendre la tête pas la même occasion. Avec son influence, personne ne refuserait je pense.

Mais cela ne convient pas non plus à Circée.

Alors elle continue à chercher, marteau et scie à la main.

Et moi j'arrête de m'occuper de tout ça, puisque qu'apparemment je n'ai pas mon mot à dire.