Jour 262

Je ne sais pas comment définir le lien familial qui me lie à Jason et Ulysse. Généralement, je dis que ce sont mes cousins. Alors, ici aussi je vais en parler comme si c'était mes cousins. 
Donc quand mon cousin Jason est rentrée aujourd'hui il avait pas vraiment l'air heureux. Mais en fait, et c'est lui qui me l'a dit quand je lui ai demandé si ça allait, c'était le pied. Et quand je lui ai demandé pourquoi il avait pas l'air d'être au septième ciel, il m'a répondu qu'il était juste plus déterminé que jamais.
Alors note à moi-même, c'est son regard déterminé et pas "j'ai envie de commettre un meurtre". Enfin, pas tout à fait. Parce qu'en fait, il est déterminé à tuer socialement l'autre branche de la famille. Donc c'est quand même un peu une tête de tueur. 
J'en ai appris un peu plus sur cette histoire de famille, et c'est juste dingue. Ce sont des fous les Gothik ! À se demander comment on peut partager un ancêtre commun. Moi je dis quand même, heureusement que le fondateur de notre lignée est tombé sous le charme de cette jeune femme mariée il y a si longtemps. Qui sait où on serait si ça avait pas  le cas. Moi je ne serais pas là, ça c'est sûr. Mais tout le reste de l'humanité serait toujours en train de vivre au Moyen-Âge et ça c'est pas très cool. 
Comment on dit déjà ? Un mal pour un bien ?