Jour 268

Ma belle-sœur a finalement livré le colis qu'elle est venue déposer devant notre porte il y a quelques jours et un petit Damien est entré dans la famille.
Pour l'instant, c'est encore un petit paquet de joie et de bonne humeur, mais ça pourrait vite changer quand il aura conscience du monde qui l'entoure. Je ne parle pas nous spécifiquement, il faut reconnaître que nous sommes plutôt des gens charmants quand même. En fait, je parle de tous ces trafics et toutes ces magouilles dans lesquelles le monde est encore plongé après tout ce que notre famille a fait. Il suffit de lire la colonne hebdomadaire dont Jason s'occupe au journal. Il n'a aucun mal  trouver quelque chose à dénoncer. Si j'étais pessimiste, je dirais que c'est un cycle sans fin, le serpent qui se mord la queue. Le chaos nous attire et on fait tout pour retomber dedans alors que l'on sort à peine la tête de l'eau. Uniquement pour reprendre notre souffle, on dirait.
Heureusement, c'est aussi mon anniversaire aujourd'hui et je vais pouvoir apporter ma modeste contribution pour indiquer le chemin de la lumière à toutes des âmes perdues. Leur montrer qu'il y a autre chose que l'autodestruction et que la vie est belle et vaut la peine d'être vécue pleinement. Rien que ça ! Mais je ne fais que transmettre les valeurs dans lesquelles mes parents m'ont élevée. Et peut-être qu'avec ça, les gens se réveilleront enfin et se rendront compte qu'il est temps de grandir et d'agir en adultes responsables. 
Et peut-être que par la même occasion, j'inspirerais mon neveu et lui donnerait envie de s'investir pour la communauté. 
Surtout qu'il risque de grandir avec une tante célèbre, ça attire toujours l'attention des autres ça. Et des hordes de fans. Si avec ça, il veut pas devenir comme moi, je ne sais pas ce qui lui faut. Maintenant, y a plus qu'à ...