Jour 28

J'ai croisé un agent du courrier postal en allant récolter quelques légumes pour notre repas du jour. Je me suis arrêté pour lui parler quelques instants et lui poser les quelques questions auxquelles je pouvais penser. J'avais toujours quelques interrogations sur ce qu'il advient de notre argent une fois qu'il est réceptionné.

Je pensais qu'elle aurait peut-être pu apporter quelques réponses à celle-ci. Mais il s'avère que j'avais tort et je n'ai pas pu tirer plus d'informations que ce que j'avais déjà. C'est à dire rien.

Mais ce premier échec ne me décourage pas. Je vais simplement devoir redoubler d'effort au travail afin d'atteindre un niveau où j'aurais plus facilement accès à ce que je cherche.