Jour 39

Beth a grandit dans la nuit, comme ça. Pouf ! On a beau savoir, c'est une chose à laquelle on ne s'habitue jamais complètement. Leur enfance leur est prise sans crier gare et est échangée par un sac d'hormones en ébullition. 

Même Beth n'avait pas le cœur à la fête. Il faut dire que Sonia et moi avons passé une bonne partie de la soirée à lui raconter notre histoire. Nous avons choisi de n'omettre aucun détail. Elle est maintenant assez grande pour comprendre et elle n'en sera que mieux préparée quand ce sera à elle de se battre pour améliorer nos conditions de vie. 

Cette histoire l'a boulversée. Quoi de plus triste qu'une mère qui décide de partir en laissant ses enfants derrière elle pour leur laisser une chance dans la vie au risque que leur père les monte contre elle ? Et la visite de Cassandra prouve qu'une fin heureuse est toujours possible.