Jour 46

Après une longue conversation avec moi même, j'ai décidé de ne pas parler de ma petite enquête à Sonia et de faire comme si je la croyais quand elle me dit que tout va bien. Et bien sûr, il y a le fait que je ne sais pas encore ce que je trouver et que la vérité m'effraie un peu.

Pendant ce temps, elle s'occupe comme elle peut. Maintenant que sa chevelure a rejoint les nuances de gris de la mienne, elle est certaine de ne pas atteindre les sommets de la gloire. Elle s'est donc tournée vers sa fille qui doit prendre sa relève. 

Premier point sur la liste : la descendance de ma fille. 

Ayant appris que Julien, le petit ami de Beth était maintenant majeur, elle s'est empressée de l'inviter à venir nous rejoindre et il a officiellement posé ses valises.

Je crains qu'elle ait posé la charrue avant les bœufs. Beth est encore jeune et bien qu'elle soit totalement sous le charme de sa moitié, qui peut prévoir si ce sera le cas une fois qu'elle soit sera mature et libérée de l'influence des hormones qui bourgeonnent à l'adolescence ?

Mais je n'ai rien dit, par peur de contrarier Sonia qui l'était déjà bien assez. C'est un combat que Beth devra mener seule.