Jour 61

Depuis hier, le monde autour de moi est devenu plus hostile qu'il était déjà.

Je redoute avec anxiété la prochaine visite de mon demi-frère car je ne sais pas comment je vais réagir maintenant que je sais ce qu'il a fait. 

Comme Julien a encore endommagé le barbecue, j'ai eu tout le temps de penser à tout ça en allant préparer le petit déjeuner au parc juste à côté de chez nous.

Notre vieil ordinateur n'étant pas équipé du matériel nécessaire pour protéger les preuves qu'on lui avait remises, papa a laissé des instructions pour les retrouver mais pour ça il va falloir avoir accès à un ordinateur de son ancien service. Je vais devoir imaginer un plan.

En tout cas, tout ça ne fait que renforcer ma détermination. Je n'ai rencontré ma demi-sœur qu'une seule fois mais elle avait l'air d'être quelqu'un de bien et elle ne méritait pas ce qui lui est arrivé. 

S'il fallait une raison supplémentaire pour mettre à jour toute cette supercherie, il n'y en aurait pas de meilleure.