Jour 63

Avec tout ça, j'avais presque oublié que j'étais très proche de mon accouchement. Je n'ai quasiment pas pris de poids et il était très difficile de dire si j'avais juste manger un bon dîner ou si j'étais sur le point de mettre un bébé au monde.

Et cette nuit, j'ai senti les premières contractions. J'ai réveillé Julien pour qu'il aille chercher le nécessaire pour que tout ce déroule correctement et nous avons attendu. Et puis j'ai poussé, poussé. Je n'avais jamais eu aussi mal de ma vie. 

Au bout de quelques heures après la première contraction, il est enfin arrivé. 

Je suis maintenant d'un petit garçon. Et j'ai une nouvelle raison de me démener pour arriver au sommet.

En espérant que ça ne m'empêchera pas d'être une mère exemplaire.