Jour 67

Comme papa a pu l'écrire dans son journal a mon sujet, j'apprécie qu'Esteban puisse enfin participer aux corvées de la maison. Julien fait ce qu'il peut mais nous ne partageons pas vraiment les même notions d'hygiène.

J'espère bien apprendre à mon fils quelques règles de base pour garder la maison propre et rangée. Peu importe ce que peuvent en dire certaines personnes, tout le monde doit y mettre du sien, et ce sera sûrement un critère important quand il devra trouver une futur femme.

Ce n'est pas parce que nous sommes privés du confort le plus élémentaire que nous devons vivre dans une porcherie. 

Et si il est trop tard pour faire quelque chose pour Julien, Esteban saura tenir sa maison.