Jour 107

Le temps passe et je sens que mes jours sont maintenant comptés. Ma jeunesse m'échappe et avec elle tout espoir d'une vie normale pour moi. 

Je suis étonnée de ne pas avoir eu de cheveux blancs avant avec la vie que j'ai vécue et tous les soucis que j'ai rencontrés.

Je sais qu'il me reste encore un peu de temps devant moi mais il est plus que temps que je commence à préparer mes plus jeunes enfants à l'avenir qui les attends. 

J'espère qu'ils auront plus de chances que moi et qu'ils seront faire les bons choix.

Je sais qu'Esteban fera tout pour réussir l'objectif qu'il s'est fixé mais je crains qu'il ne fasse les mêmes erreurs que moi. Il y a bien longtemps qu'on a pas revu son amie à la maison. A-t-il perdu tout espoir de trouver l'amour ?

Si il y a bien une personne sur qui rejeter la faute, c'est bien moi.

On ne peut pas dire que je lui ai offert un environnement stable et sain dans lequel grandir.

Maman et papa ont fait un bien meilleur travail que moi bien que leurs débuts aient été bien plus répréhensibles. Quoi qu'en y réfléchissant, maman a fait quelques erreurs qui m'ont conduit là où j'en suis aujourd'hui. 

Je repose donc mes espoirs sur mes petits derniers. J'espère pouvoir mieux les préparer à ce qui les attends. Au moins je pense en avoir fini avec les drames qui pourraient les marquer à vie.