Jour 111

En attendant le retour de Florent, c'est Julien qui a repris le rôle de partenaire d'échecs pour Ned. Et à chaque fois il se fait écraser par son petit frère. Je crois qu'il a trouvé son maître. Et que j'ai mis au monde un petit garçon très intelligent.

Malheureusement pour Ned, Julien n'est pas très humble dans ses victoires et cela entraîne quelques tensions. Pire même, je pense que Julien adore faire enrager son frère. 

Ce sourire satisfait qu'il arbore à chaque victoire même ferait presque peur.

Je ne sais pas ce que ce mélange présage mais si il semble qu'Edouard va vite trouver un adversaire à sa mesure. Intelligent et sans pitié. La disparition de son père ne doit pas être étrangère à son comportement. Encore une fois j'ai fais une erreur. J'aurais du m'occuper de lui plutôt que de m'occupe de moi-même. 

J'espère juste que je saurais rattraper mes erreurs et lui apprendre quelques principes qui lui éviteront d'aller trop loin.

Mais je commence à me dire que nous avons besoin de quelqu'un comme lui pour lutter contre mon neveu. 

Il est temps de passer à l'offensive.