Jour 116

Cassandra  est devenue une belle et jolie jeune fille aujourd'hui. J'ai beau tenir à mes garçons comme à la prunelle de mes yeux, j'avoue quand même avoir un petit faible pour elle. Quand je la regarde, c'est en elle que je me retrouve le plus. 

En fait, chacun de mes enfants me rappelle un être cher. Esteban ressemble beaucoup à Julien, Ned à papa, Cassandra à moi, et donc à maman et Julien à Florent. 

Parfois c'est un vrai plaisir de les regarder comme Cassandra et Ned, et parfois c'est beaucoup plus dur. 

Esteban me rappelle toutes mes erreurs, comme si Julien était revenu hanter cette maison pour me tourmenter. Ça plus le fait que mon fils refusent absolument tout contact avec moi et ça me fend juste le cœur.

Julien me rappelle Florent. Mon grand amour. Toujours sans aucune nouvelle, j'avoue que j'ai perdu tout espoir de le revoir un jour et je crains que la pire de mes suppositions se soit effectivement réalisé. Devant les enfants, j'essaie de ne pas laisser mes inquiétudes filtrer et je reste aussi optimiste que possible.

Encore un mensonge de plus mais c'est une vérité que je ne peux pas me résoudre à dire.