Jour 117

J'ai su tout de suite que quelque chose n'allait pas. Esteban nous attendait devant la porte quand Cassandra, Julien et moi sommes rentrés de l'école. 

Il avait cet air sombre que les gens ont quand il s'est passé quelque chose de grave.

Au début, j'ai cru que maman avait finalement eu des nouvelles de Florent. Mais ils nous a demandé de le suivre à l'intérieur et il n'y avait aucun trace de maman.

Et puis ils nous demandé de nous asseoir. 

Et il nous annoncé la mort de maman. Et notre monde s'est arrêté.

Et si seulement Esteban aussi. Mais ils avaient d'autres choses à nous raconter. Des choses horribles que je n'aurais même pas imaginé. Des secrets terribles que lui et maman ont portés jusqu'à maintenant. 

Et ce soir en allant me coucher, j'étais triste et terrifié. 

J'ai honte de l'avouer mais je suis aller dormir à la place de maman pour me rassurer un peu. Son odeur encore sur l'oreiller m'a donné l'impression qu'elle était encore là.

Et puis j'ai senti comme une bosse sous le matelas. 

Et j'ai trouvé ce journal. Je l'ai dévoré mais je n'étais pas beaucoup plus rassuré après ça.

Mais j'ai compris tellement de choses. Esteban nous a appris beaucoup de choses mais il ne nous a rien dit sur maman et Florent. Pourquoi il n'est jamais venu vivre avec nous et pourquoi Esteban a toujours été aussi distant avec elle.

Est-ce qu'Esteban connaît l'existence de ce journal ? Il avait l'air vraiment triste cet après midi et tout cela pourrait peut être le soulager d'un poids. Mais si cela avait l'effet inverse ?

Dans l'état actuel des choses, je préfère ne pas prendre de risques. Je vais prendre le journal et le continuer moi-même pour garder une trace de notre avancée, comme maman et grand-père l'ont fait. J'en parlerais à Esteban quand je trouverais le bon moment.