Jour 125

Je crois que j'avais raison d'avoir peur de Julien. Il a un humour assez spécial, et si ça continue il va se mettre tout le monde à dos à force de les zapper à chaque poignée de main.

Et puis il risque de gâcher tous les efforts de maman et Florent s'il continue comme ça. Notre réputation va en prendre un sacré coup, encore une fois pour le plus grand plaisir des Gothik.

Va falloir avoir deux mots avec lui pour qu'il apprenne à se retenir et à canaliser toute cette énergie. Le mettre au yoga ou à la méditation, je sais pas mais ça va pas pouvoir continuer comme ça. 

Je lui laisse un passe pour cette fois parce que c'est vrai qu'une enfance comme la notre, on en sort pas complètement entier mais ça peut pas durer éternellement.

Il va falloir qu'il trouve un truc sur lequel se concentrer et le plus tôt sera le mieux.