Jour 105

Mon coeur est un peu moins lourd. En jetant un oeil dehors alors qu’Esteban partait au travail, je l’ai surpris avec Ned. Ils ont eu un discussion très courte et puis il l’a pris dans ses bras.

Esteban avait l’air content.

Au moins mes enfants ne sont pas montés les uns contre les autres. La vie pourra peut-être reprendre son cour normal quand je ne serais plus là.

En attendant j’appréhende le moment où je vais devoir lui annoncer que je suis à nouveau enceinte et qu’il va falloir faire un peu de place au nouvel arrivant. J’ai de la chance dans un sens. Notre mode de vie me permet de cacher un peu plus longtemps mon état et me laisse un peu plus de temps pour me préparer mais l’échéance approche à grand pas.

Je ne sais pas comment je me suis encore une fois retrouvée dans cette situation.

Je ne peux pas résister à Florent, c’est plus fort que moi. Et à chaque fois avec le même résultat.

J’ai beau y appliquer toutes mes forces, je finis toujours par céder. Sans même qu’il ait besoin de faire des efforts. Il m’a ensorcelée et je perds tous mes moyens quand il est là.

Et au réveil, c’est toujours la même chose. Une grosse douche froide.

Quelqu’un qui me voudrait du mal ne s’y prendrait jamais mieux que moi-même.