Jour 151

Christophe a surpris tout le monde en débarquant à la maison à l'heure de la sortie des classes. Même Cassandra, qui comme nous l'avons appris par la même occasion échange régulièrement des nouvelles avec lui, ne se doutait de rien. La dernière lettre qu'elle avait reçue de lui ne laissait présager en rien cette visite surprise. Et pourtant le récit des derniers bêtises des jumeaux et la solitude de sa retraite spatiale on fini par avoir raison de la raison et il a finalement décidé de rencontrer enfin ses enfants. Bien sûr, l'idée de laisser passer encore un anniversaire loin d'eux n'est sûrement pas non lus étrangère à sa décision risquée. 

Je ne sais pas si c'était une bonne idée mais je n'allais tout de même pas le chasser de chez nous sous prétexte qu'une bande de mercenaires de l'espace pourrait nous tomber dessus à n'importe quelque moment. En fait si, ça pourrait être une bonne raison. Mais ayant moi-même vécu séparé de mon père, je n'ai pas pu me résoudre à gâcher la fête. Et Cassandra était si heureuse d'être à nouveau réunie en chair et en os avec sa moitié que ça aurait été encore plus dure pour moi de les séparer. Maintenant que j'ai Marina, je comprends mieux que l'amour n'est pas quelque chose que l'on peut contrôler. 

Une fois la surprise de l'apparition de Christophe passée, Cassandra est sortie pour accueillir les jumeaux avant qu'ils rentrent dans la maison pour leur expliquer ce qu'ils allaient trouver derrière la porte. C'est donc tous excités à l'idée de rencontrer leur papa qu'ils ont passé cette porte. Les premiers instants ont été hésitants mais une fois la glace brisée, on aurait presque cru qu'ils n'avaient jamais été séparés. 

Ils ne l'ont pas quitté de la soirée au grand dam de ma sœur qui essayait désespérément de leur faire faire leur devoir. Mais les jumeaux étaient bien trop anxieux de combler les vides et d'obtenir des réponses à des questions plus gênantes les unes que les autres qu'ils avaient pour une fois bien du mal à écouter leur mère. Et le pauvre Christophe avaient du mal à trouver des réponses satisfaisantes à leurs interrogations. Même si Cassandra avait toujours expliqué à mes neveux que leur papa avait du s'absenter pour les protéger mais qu'ils les aimait toujours et qu'il veillait sur eux de loin, ils étaient maintenant assez grand pour cette vague excuse ne soit plus suffisante. Mais nous avions convenu de n'en parler qu'après qu'ils aient soufflés leur bougies afin de ne pas gâcher leurs premiers instants avec lui. Comment réagiriez-vous si on vous apprenez que vous étiez seulement à moitié originaire de la planète sur la laquelle vous vivez ?

Heureusement, Christophe a fini par prendre les choses en mains et ils se sont retrouvés le nez dans leur cahier avant que les choses ne dégénèrent. 

Après l'avoir observé toute la soirée, je pense pouvoir dire que s'il avait pu venir vivre avec nous, il aurait sans doute fait un père et un mari formidable. Mais on dirait presque qu'une malédiction frappe les femmes de la famille. Pas une seule d'entre-elles n'a eu une vie facile jusqu'à maintenant. Je suis bien content de ne pas en être une.

Et puis est venu le temps de voir grandir ces deux petits hommes et d'avoir leur première vraie conversation d'adulte. 

Et ils en ont eu pour leur argent. On leur a révélé ce soir assez de choses pour tenir une vie entière. Entre notre mission familiale et leurs origines, il y avait de quoi faire. Curieusement, le second les a moins étonnés que le premier. Ils devaient toujours savoir qu'ils étaient un peu différent, mais avait sans doute attribuer ça au fait d'être jumeaux. Après tout, c'est une situation particulière dont peu de monde peut faire l'expérience. J'avoue que moi même, je ne saurais pas trop comment je me sentirais si j'avais ma copie exacte juste à mes côtés.  

En tout cas, la plus grosse révélation pour eux n'était pas celle que nous craignions le plus, même si elle a aussi entraîné son lot de questions. Et je suis sûr qu'il y en aura encore, mais c'est sûrement le genre de questions auxquelles seul Christophe peut répondre.

Par contre, l'histoire familiale a eu l'air de totalement les fasciner et les prendre par surprise. Et il y a de quoi. Elle ressemble presque au scénario d'un bon vieux roman.

J'espère seulement qu'ils prendront tout ça au sérieux et qu'ils feront très attention à tous les secrets que nous leur avons confié. Ils ont toutes les cartes en mains, il ne reste plus qu'à décider quelles pierres ils vont apportés à l'édifice.