Jour 158

Ça y est, elle est arrivée. Marina a senti les premières contractions pendant la nuit et après quelques heures d'un travail intense, elle a finalement mis au monde notre bébé. Cassandre et moi avons veillé pendant tout ce temps à ses côtés, ma sœur lui prodiguant quelques conseils pour que tout se passe pour le mieux pour elle et moi lui tenant la main pour la rassurer. J'ai du perdre quelques doigts au passage, mais je suis le plus heureux des papas. 

Nous l'avons appelée Circée, et j'espère qu'elle aura une vie plus tranquille que les autres femmes de la famille. En tout cas, je vais tout faire pour.

A commencer par remettre de l'Agence dans le droit chemin. J'ai obtenu un rendez-vous avec un de nos dirigeants à qui j'ai envoyé un petit échantillon de preuve et qui souhaite me rencontrer pour en savoir plus. 

Je l'ai choisi car il m'a l'air honnête et fait beaucoup de chose pour la communauté, souvent à contre-courant de ses collègues. Je ne sais pas s'il pourra vraiment m'aider, mais au pire ce sera un bonus d'avoir un politicien rallié à notre cause.

J'ai encore quelques jours pour me préparer à cet entretien et je compte bien faire que tout soit parfait. 

Je prie juste pour que je ne me soit pas trompé sur son compte. Tout ce que j'ai fait jusqu'à maintenant n'aurait servi à rien et je prends de gros risques pour ma vie.

Mais qui ne tente rien n'a rien et nous avons assez attendu. Il est temps de passer à l'offensive.

Pour ma fille et les générations à venir. Plus je vieillis, plus je comprends les sacrifices que certains membres de ma famille on fait pour arriver où nous sommes aujourd'hui.