Jour 161

Ma position me permet de bénéficier de nombreux privilèges et même si je n'en abuserais pas comme mes prédécesseurs ont pu le faire, je ne me priverais pas de faire profiter ma famille de certains d'entres eux.

J'ai donc amené les jumeaux à la salle de gym. J'ai pensé qu'en passant un peu de temps ensemble à se vider la tête en faisais chauffer nos muscles, ils finiraient peut-être par me dire ce que Julien trafique dans notre jardin. Mais ils sont restés aussi muets qu'une tombe. Et ce n'est pas la présence de Cassandra qui a facilité les choses. Je me suis bien gardé de lui parler de ce que j'ai vu, de peur qu'elle se jette sur Julien pour lui faire tout avouer. Ses enfants sont la prunelle de ses yeux et elle serait bien capable du pire pour eux. Non pas que je pense qu'elle irait très loin, mais sa réaction pourrait rapprocher ses enfants encore plus de Julien qu'ils ne le sont déjà de ses enfants.

Il va falloir que je reste discret. Et si je finis pas apprendre ce qu'il nous cache, j'avoue que je ne sais pas encore ce que je vais faire. Étant donné ma position, je vais peut-être obligé de faire un choix que je redoute.