Jour 165

Le grand jour est passé et bien entendu Arsu et Azizos ont réussi avec les honneurs, ce qui leur ouvre grand les portes d'un avenir prometteur. 

Le problème est qu'ils n'ont pas vraiment l'air de savoir ce qu'ils vont faire ensuite. Enfin, ils ont une idée mais c'est quelque chose que nous leur avons interdit depuis bien longtemps. De toute manière ce n'est pas plus envisageable que ça ne l'était il y a quelques semaines. 

Et puis il y a aussi l'abri au fond du jardin. Mais ma petite discussion avec Julien a du faire son effet, car je ne les ai pas revu s'en approcher. Du moins quand je suis là. Et dieu sait que je ne suis pas là souvent ce qui leur laisserait tout le loisir d'en profiter.

J'en ai discuté avec Azizos et il m'affirme que le message est bien passé et qu'ils ne se sont plus occupés de ce qui se trouve dans cet abri. En revanche, il n'a pas voulu me dire ce qu'il cache. Enfin, il affirme qu'il ne sait pas.

En tout cas,  lorsqu'il s'agit d'être réaliste, les jumeaux ont beaucoup moins d'imagination. 

Que c'est beau d'être jeune et d'avoir tellement de choix qui s'offre à nous qu'on ne sait même pas quoi choisir. Et d'avoir encore tout le loisir de faire des erreurs et de recommencer.

Ce temps est maintenant loin dernière moi et je n'ai plus la chance de pouvoir faire un virage à 180°. Trop de gens dépendent de moi maintenant. Et puis je n'ai aucun regret dans les choix que j'ai fait. Si c'était à refaire, je referais tout exactement pareil.

Avec un peu d'aide, j'espère qu'eux aussi pourront se dire la même chose à mon âge. J'ai confiance.