Jour 166

Discrètement, Marina s'est elle aussi prise à rêver de rendre le monde meilleur. Mais à sa façon. Bien loin de nos querelles avec l'autre branche de la famille, elle veut juste améliorer les conditions de vie dans le quartier. 

C'est vrai qu'en y réfléchissant un peu, parfois je trouve notre motivation un peu égoïste. Ce qui était parti d'une bonne intention n'est-il pas devenu juste un concours pour prouver qui est le meilleur ? J'ai du mal à croire qu'avec le temps ce duel n'est pas devenu un peu personnel. Surtout après la disparition de Florent. Mais je me console en me disant que cela fait aussi du bien au monde qui nous entoure. Je sais que quoi qu'il arrive, nos intentions restent nobles.

Mais pas aussi nobles que Marina qui donne la plupart de son temps à la réalisation de son grand projet. Réouvrir une bibliothèque pour que les gens puissent avoir accès à la connaissance facilement, toute la connaissance. Notre système éducatif est un bon système, mais il y a des choses qu'on apprend pas à l'école. Des choses qui vont se perdre si on ne fait pas quelque chose rapidement. 

Et c'est ce que Marina a décidé de faire. Et pour ça, je l'admire. Elle apporte sa pierre à notre édifice tout en restant fidèle à elle-même. 

Alors même si entre notre fille, le mariage à préparer, son boulot, mon boulot et son projet, il ne nous reste parfois pas beaucoup de temps pour nous deux, je sais que ce sacrifice vaut la peine. Et je pense à tous les temps qu'il nous reste encore ensemble et je me dis que ça vaut le coup et qu'on pourra bien rattraper plus tard avec en plus le sentiment du devoir accompli.