Jour 291

Vu la vitesse à laquelle je grossis, je n'ai pas pu cacher mon état à Paolo bien plus longtemps. Et il l'a étonnement bien pris.
Je veux dire, même pas un reproche ou un regard de travers. Si quelqu'un m'avait annoncé comme ça que je n'étais pas la première sur la liste et qu'il s'était rabattu sur moi seulement parce que l'autre n'est pas joignable, je le prendrais plutôt mal. Bon c'est pas vraiment la vérité mais soyons réaliste. Je suis en train d'avoir un enfant avec un des deux, et ce n'est celui que j'avais en face de moi.
Alors soit, il a quelque chose à se reprocher ou à cacher, soit il se sert de moi et prévoit de toute manière de me jeter à la prochaine occasion, soit il est juste parfait et m'accepte comme je suis, malgré mes petits défauts. 
Mais étant donné mes expériences précédentes, j'aurais tendance à dire que la dernière proposition n'est pas possible. Et pourtant. Il était si adorable à vouloir toucher mon ventre pour sentir le bébé, à lui parler... Comme s'il se voyait déjà père de cet enfant. Mais encore une fois, soyons réaliste. Il se passerait quoi si Joachim réapparaissait ? 
Cela pourrait très mal finir pour tout le monde et faire bien plus de mal que de bien. Je peux pas faire lui faire ça, et je peux pas faire ça non plus à mes enfants.
Alors je préfère tout arrêter maintenant avec lui. Lui faire comprendre que nous deux, ça n'ira pas plus loin. Mieux vaut tourner la page.
Peut-être qu'on pourrait quand même rester amis ? 
Pourquoi faut-il que je sois aussi idiote ?