Jour 292

Parce que quelqu'un, quelque part doit me haïr de toutes ses forces (Paolo peut-être ? Matthieu ?), j'ai encore été réveillé en pleine nuit par un petit garçon qui avait décidé qu'il était plus que temps de découvrir ce monde. Tout le monde était ravie de la naissance de mon petit Luc, mon premier fils et le dernier membre de la famille. 
Enfin c'est ce que je croyais, jusqu'à ce que je vois la tête de ma fille. Alors que je pensais avoir enfin de temps pour me reposer un peu après la dernière tétée de la matinée. Et là j'ai compris que ça ne serait pas encore pour tout de suite.
On aurait dit qu'elle venait de perdre quelqu'un de très proche. Et en fait, c'était exactement ce qu'elle pensait. Je me suis rendu compte que tout occupée que j'étais avec mes problèmes personnels, j'en ai oublié la raison pour laquelle je faisait tout ça à la base. 
Je n'ai même pas pris le temps de m'asseoir avec elle et de discuter de l'arrivée imminente d'un nouveau membre dans notre petite famille et de tout ce que cela allait impliquer. 
Ça ne sera plus seulement elle et moi, mais, elle, lui et moi. Et logiquement, elle se demande quelle est sa place dans cette nouvelle organisation. Si je vais passer plus de temps avec lui qu'avec elle et la laisser se débrouiller seule dans son coin. Elle est encore à un âge où elle a besoin de moi, alors forcément, ça l'inquiète. 
Et j'ai donc dû prendre le temps de la rassurer et de lui promettre que même si j'allais forcément passer un peu plus de temps avec son frère dans les jours qui viennent, cela ne veut pas dire que je ne l'aime plus et qu'elle ne m'intéresse plus. Elle aura toujours une place spéciale dans mon cœur. Elle va juste devoir accepter de la partager avec son frère. Et puis, quand il sera plus grand, elle pourra lui apprendre plein de choses et lui aussi, il aura une place spéciale dans sa cœur pour elle. C'est ça d'avoir un frère ou une sœur. 
Après mon petit discours (dont je suis assez fière, je ne vais pas le cacher), elle a retrouvé le sourire, toute réassurée mais aussi finalement plutôt excitée à l'idée de montrer tout ce qu'elle a déjà appris à Luc dès qu'il sera sorti de son berceau