Jour 297

Damien a ramené une jolie blonde à la maison. J'imagine qu'Elodie est complètement sortie de l'équation. C'est dommage, je trouve qu'il aurait formé un si beau couple. Mais qu'est-ce que j'y connais après tout ? 
Toujours célibataire, deux enfants avec deux hommes différents, on ne peut pas dire que je suis la mieux placée pour juger. Il manquait sa,s doute la petite étincelle dont tout le monde parle.
Bref, je ne vais pas encore passer tout le temps à parler de moi. Même si c'est un peu le but d'un journaliste. Mais mon successeur en aura sûrement plus qu'assez de lire encore et encore la même chose. 
Donc Damien a ramené une jolie blonde et j'ai bien l'impression que c'est du sérieux.
Daniel est tout excité et s'imagine déjà grand-père. Mais Damien n'a pas encore quitté le lycée, il peut se passer encore un bout de temps avant qu'il mette en marche la génération suivante.
Leur relation a l'air si simple. Sans toutes ces complications qui caractérisent les miennes. Ça me rappelle un peu les débuts avec Matthieu. Avant qu'il ne dévoile sa vraie nature. J'espère que Damien ne connaîtra jamais ça. Ou n'infligera jamais ça et qu'il restera fidèle aux valeurs que son père lui a apprises. 
Parce que c'est la pire des choses. Ton confies ton cœur à quelqu'un en qui tu pensais pouvoir avoir confiance, quelqu'un qui aurait dû en prendre soin, mais elle le prend et le piétine et il est en miettes. Et ça fait mal. 
Parfois, je me demande si cette première expérience m'a rendu comme je suis aujourd'hui oui si j'ai toujours été comme ça. Je me demande si Matthieu n'avait pas raison et si je n'ai pas fait cet enfant uniquement parce que je savais qu'il n'en voudrait pas.
Parce que j'avais peur de cette relation qui allait bientôt devenir sérieuse.  Et j'ai répété le même schéma avec Paolo. Quand ça a été sur le point de devenir sérieux, je suis tombé dans les bras de Joaquim.
Ou tout ça n'est qu'une simple coïncidence ?
Et voilà, je finis encore par retourner à mon sujet préféré. Moi, moi et moi.
Je vais m'arrêter là avant de barber totalement la personne qui lira ses lignes. Il y a des choses tellement plus importants que mes problèmes de cœur.