Jour 298

Il n'y a pas que les jolies blondes qui occupent l'esprit de mon neveu, il y aussi son potager.
Et de ce côté là, c'est très réussi aussi. Les fruits sont juteux et sucrés à souhait et les légumes... sont des légumes. Les F.N.I ont donné des plantes qui même si elles n'ont pas l'air très dangereuses (en tout cas, elles n'ont encore attaqué personne) sont assez bizarre pour qu'on ose pas en goûter les fruits. Mais il faut saluer l'exploit d'avoir fait pousser des plantes venues d'ailleurs sans aucun problème et attention particulière. Et puis Damien les garde comme une sorte d'héritage, laissé là par nos ancêtres cosmonautes.
En tout cas, ce stage était vraiment une bonne idée et après des années et des années d'un régime pas très varié, nous découvrons enfin de nouvelles saveurs et un tout nouveau monde s'ouvre à nos papilles. Et un peu à mes hanches aussi.
Entre les bébés et les bons petits plats, et les expérimentations culinaires de mon frère, ce n'est pas très difficile de prendre quelques kilos. Et avec tout le confort que nous avons gagné au fil des années, nous sommes quand même beaucoup moins actifs et les kilos sont éliminés moins facilement et moins rapidement. C'est sans doute le côté négatif de l'évolution de nos conditions de vie. Bientôt, nous aurons retrouvé les habitudes du vieux monde et ses problèmes aussi.
Heureusement, Damien est aussi là pour nous remette sur le droit chemin de la salle de sport.
Je n'avais jamais vu quelqu'un passer autant de temps dans cette pièce et il a maintenant un corps d'athlète à en fait tomber plus d'une. Et à le voir, ça motive vachement à brûler les calories en trop. Quand ce n'est pas lui qui nous pousse à bouger un peu. Et là ça rigole beaucoup moins. Mais c'est pour la bonne cause. Nous aussi on veut être en bonne santé et bien dans notre corps. Et pouvoir manger n'importe quoi sans se sentir coupable.
Et maintenant que Damien est majeur, il va pouvoir passer encore plus de temps  parfaire ses abdos et à chouchouter ses plantes et sa petite blonde, d'autant plus qu'il n'a pas encore  régiment choisi ce qu'il voulait faire. Mais il a déjà fait beaucoup pour nous, alors il peut s'accorder un petit temps de réflexion.
C'est dingue de dire ça, nous vivons vraiment dans un autre monde.