Jour 275

Avec tous les ennemis que Jason se fait au fil de ses articles, ce n'était qu'une question de temps avant que ça se retourne contre nous.
Et donc, ce matin, on a retrouvé la piscine dans un état totalement épouvantable. Impossible de se détendre là dedans, et encore moins espérer faire un brin de toilette. La seule chose pour laquelle elle aurait encore pu être bonne serait pour simuler un bain de boue au spa, mais aucun de nous n'avait franchement envie d'essayer. 
C'est sûrement un coup de la compagnie des eaux après laquelle Jason est parti en croisade. Quelqu'un a du entendre parler de l'article que mon cousin est en train d'écrire sur eux et s'est empressé de leur apporter la nouvelle. Et du coup, il essaie maintenant de l'effrayer en sabotant notre accès à l'eau potable pour que Jason ne publie rien. 
J'aurais presque envie de lui dire de le faire quand je vois ce qui coule de nos robinets. 
Mais d'un commun accord, nous avons dit à Jason de continuer et de ne pas se laisser intimider par leurs méthodes de lâches. On fera avec en attendant. Parce que c'est sensé s'améliorer une fois que toutes leurs magouilles auront été dévoilées au grand jour, non ? 
Un bon filtre maison avant de faire quoi que ce soit avec cette eau vaseuse et c'est comme si elle sortait aussi pure qu'avant. C'est plus long mais ça en vaut le coup.
La famille n'a pas la réputation de plier face aux menaces et on ne va pas commencer maintenant. Nos ancêtres ont vécu dans des conditions bien pires.
Ceci-dit, je me demande comment ils se sont débrouillés pour souiller la piscine. Depuis sa construction, elle est reliée à une source d'eau souterraine qui passe sous la maison et va rejoindre la rivière un peu plus loin. S'ils sont allés jusqu'à la polluer, ces types ne reculent vraiment devant rien pour conserver le peu de pouvoir qu'ils ont réussi à obtenir au cours de leur misérable vie. 
Et pour ça, ils méritent encore plus de terminer leur vie derrière les barreaux. 
C'est tellement bizarre d'avoir des adversaires qui ne sont pas les Gothik, après tout ce temps. Pas que j'ai déjà eu à subir personnellement une attaque de leur part, mais ce sont comme nos ennemis naturels. Nous sommes conditionnés dès le berceau à les considérer comme le mal absolu. Et pour la première fois depuis que Sonia Gothik a mis les pieds dans cette maison, le mal a un autre visage.
À moins que comme le laisser présager un de nos ancêtres, les Gothik aient vraiment le bras plus long que ce qu'on pensait…