Jour 288

Je n'ai pas beaucoup parlé de ma puce depuis sa naissance mais c'est surtout parce qu'il n'y a pas grand chose à dire. Un bébé, c'est la chose la plus merveilleuse au monde, mais ça ne fait pas grand chose à part pleurer, salir sa couche et vous prendre pour un distributeur de lait.
Mais à partir d'aujourd'hui, tout ça va changer. On a enfin fêté son anniversaire et nous allons enfin apprendre à nous connaître. 
Ce n'est encore qu'une journée, mais je pense qu'elle tient beaucoup de moi, jusqu'à ce petit grain de folie avec lequel j'ai appris à vivre et que j'arrive à gérer la plupart du temps. 
Je me demande si ce journal n'y est pas pour quelque chose. Quand j'écris dedans, c'est un peu comme se parler à sois-même, non ? Sauf que les gens trouvent ça normal. 
Enfin bref, pour fêter cet événement, j'ai invité un type qui bosse avec moi et avec qui je m'entends super bien et qui pouvait peut-être être le père de substitution que je recherche pour Elisa. Je voulais voir comment ces deux là s'entendent. Pas question de lui imposer quelqu'un qu'elle n'aimerais pas, ce n'est pas du tout le but recherché. Heureusement, le courant a eu l'air de plutôt bien passer entre eux.
Je sais que je n'arrête pas de changer d'avis à propos de cette histoire, mais ce n'est pas une décision facile, et je ne veux que ce qu'il y a de mieux pour ma fille.
Alors peut-être que demain j'aurais encore retourné ma veste mais je pense que je vais tenter d'aller un peu plus loin aujourd'hui avec ce nouveau prétendant pour voir si le courant passe bien entre nous deux