Jour 336

Finalement, on est pas allé au bar. Tout simplement parce qu'on a pas réussie à trouver Elisa. Elle n'est pas rentrée après être sortie du boulot et pas moyen de la joindre. Je vous raconte pas l'angoisse. Parce que la dernière fois que quelqu'un a disparu comme ça, ça s'est plutôt mal terminé. Je n'étais pas là pour ça, mais la tension de ceux qui y était à suffit pour me faire angoisser moi aussi.
On a fini par recevoir un message pour nous dire de ne pas s'inquiéter et qu'elle passait la soirée avec des amis. Tout ce que j'ai à dire c'est qu'un message, c'est bien peu alors qu'elle savait sûrement qu'on était morts d'inquiétude. Et puis, elle aurait pu nous inviter aussi, si elle voulait passer la soirée avec des amis. 
Quelque chose me dit qu'elle nous cache sûrement quelque chose.  
Est-ce qu'elle aurait rencontré quelqu'un mais n'oserait pas encore nous le présenter ? La peur que la malédiction lui tombe dessus si elle va trop vite et qu'elle se précipite pour officialiser la chose ?
Et si en fait, elle avait raison et qu'elle devenait la première femme à vivre le grand amour sans complication ? Une histoire simple, qui finit bien. 
Une chose est sûre, demain on va la cuisiner jusqu'à ce qu'elle crache le morceau. On veut tout savoir jusqu'au moindre détail. Ou elle était, avec qui et ce qu'ils ont fait. Si elle ne voulait rien avoir à dire, elle aurait dû faire ça plus discrètement. Agir sans réfléchir aux conséquences, ça ne lui ressemble pas. À moins qu'elle ne soit pas tout à fait elle-même. Encore un indice qui pointe dans la direction d'un amoureux transi.
Et s'il s'avère qu'elle a réellement passé toute la soirée avec des amis, et bien on aura plus qu'à s'excuser et à l'emmener au bar comme prévu, pour nous faire pardonner.