Jour 343

Par ici, les anniversaires se suivent généralement à un rythme effréné. On a à peine rangé le gâteau et les bougies qu'il faut les ressortir pour le suivant.
Cette fois, c'est le petit William qui nous a révélé sa petite frimousse si typée en quittant son berceau. Une chose est sûre, elle écarte un bon nombre de prétendants pour le rôle de son père. Ça ne présage rien de bon si des gens essaie de le retrouver pour faire du mal à sa mère. 
Oh, Elisa, j'espère vraiment que tu sais ce que tu fais !
En attendant une éventuelle catastrophe, elle continue à faire l'autruche et essaie de le préparer à prendre sa suite. 
On pourrait croire que je lui en voudrais de penser que son fils est le seul candidat potentiel à la reprise de ce poste. Après tout, c'est mon côté de la famille qui l'a fondée.
Mais en fait, pas vraiment. Elle a fait un bien meilleur boulot que que j'aurais pu faire et surtout Achille n'est pas plus intéressé que ça. Si c'était le cas, je suis sûre qu'elle le préparerait lui au lieu du dernier né de la famille.
Alors si elle peut faire en sorte que William fasse un travail aussi merveilleux que le sien, je suis partante. C'est un héritage bien suffisant. 
Et pour l'instant, c'est plutôt prometteur. Il a l'air d'être un petit garçon plutôt vif d'esprit, un bonne base pour le type de personne qu'on recherche pour diriger un empire de la taille du notre. Il faut pouvoir assimiler et réagir vite dans certaines situations.
C'est marrant, jusqu'à présent je n'avais même pas pensé qui remplacerait Elisa quand elle ne pourrait plus faire son travail ou qu'elle nous aurait quitté. 
J'imagine que c'est ce qui faire la différence entre elle et moi été qui fait qu'elle est bien meilleure que moi à son job.
Ou alors, c'est juste que je sais que je serais sûrement plus là de toute façon été que finalement,, ça importe peu là où je me trouverais.