Jour 356

Qu'est-ce qu'il reste à faire à une personne de mon âge quand ses amis s'éteignent petit à petit autour de soi ? Attendre son tour. Alors c'est ce que je fais.
Je ne me fais pas d'illusion, je serais la prochaine. Dans ce cas, à quoi bon commencer quelque chose qui ne sera pas terminé ou se lancer dans des nouvelles aventures dont on ne verra jamais la fin. Par contre il est temps de mettre de l'ordre dans ses affaires.
Je me suis mise à la méditation. Ça me permet de me vider l'esprit pour penser aux choses important qu'il me reste régler.
À qui je vais transmettre le journal ? À qui je vais bien pouvoir demander de poursuivre ce qu'Olivia avait commencé mais que sa fille n'a jamais voulu continuer ?
Ça pourrait paraître évident mais finalement ça ne l'est pas tant que ça !
Est-ce que mon fils pourrait reprendre ce rôle ? Ça fait tellement longtemps qu'un homme n'a pas  de ligne et puis surtout il est conscient que les Gothik sont une menace depuis sa rencontre de la dernière fois.
Clara ? Sa fille pourrait remettre le plan sur les rails, si jamais elle a un jour une fille. Il suffirait de la pointer dans la bonne direction. Mais elle ressemble trop à ses parents, j'ai peur que ça ne la préoccupe pas plus que ça.
Et enfin, William. Il est un peu petit, mais pourquoi pas. Ça nous laisserait tout le temps de la convaincre de parler à sa mère pour qu'elle lui révèle ce qu'Olivia avait imaginé. 
Parce qu'il reste aussi ce dernier point. Arriver à récupérer toutes les informations qu'il nous manque avant qu'Elisa ne nous rejoigne tous. Et ça, ce ne sera sûrement pas une mince affaire.
Tout compte fait, il me reste encore une centaine de choses à faire !