Jour 359

Le grand jour est arrivé. Le jour où notre citrouille se transforme en carrosse. La citrouille étant ici la cabane améliorée dans laquelle nous vivons depuis tant de génération. Et heureusement pour nous, elle ne devrait pas redevenir citrouille après minuit. En tout cas, je croise les doigts !
On refait la peinture, on pousse les murs,... le changement est intégral. Bien sûr, pour pouvoir faire ça en une journée, Elisa a enrôlé les meilleurs entreprises de la région. Et nous on s'est fait viré pendant toute la journée pour leur laisser le champ libre.
On aurait presque dit une de ces vieilles émission où une famille confiait sa maison à une équipe de télé. Sauf que nous on a pas été pas filmés et tout l'argent est sorti de notre poche. Heureusement, on a pas à se plaindre de ce côté. Et les travaux ont coûtés beaucoup moins que ce que j'avais imaginé. Surtout quand on voit le résultat. 
Un nouveau salon/salle  manger, cinq salles de bains dont une avec baignoire, une chambre par personne (ou presque) ...Et tout ça entièrement décoré. Ça fait bizarre.
Au début, même si on reconnaît nos affaires, on a vraiment pas l'impression d'être chez nous. Et on ose rien toucher. Mais cette sensation part très vite.
En tout cas, c'est superbe. Moderne et lumineux. Elisa a fait du bon travail avec les architectes.
J'avoue que j'avais un peu étant donné ses goûts vestimentaires en dehors du travail. Je veux dire, elle ne s'habille pas mal, mais c'est un peu sombre. On aurait pu finir par vivre dans une cathédrale. 
Heureusement, elle a pris en compte les goûts d'un peu tout le,monde. Par contre, sa chambre, elle s'est lâchée et c'est totalement elle. Mais c'est elle qui y passe la plupart de son temps, après tout. Ils pourront toujours changer tout ça plus tard