Jour 368

Achille n'est vraiment pas décidé d'y aller molle avec Chantal.
Chantal, c'est la blonde qu'il a rencontrée. Et je connais son prénom parce que la première chose que j'ai entendue en descendant à la cuisine ce matin. Ils étaient en train de parler pendant qu'Achille préparait des pancakes. Et à en juger par la tenue de la demoiselle, elle avait passé la nuit ici. Et à mon avis, ils ont pas fait que dormir
S'ils sont heureux comme ça, tant mieux. Achille avait vraiment l'air aux anges. Normal après avoir été au septième ciel. Mais plus sérieusement, je les vois bien aller plus loin tous les deux.
Y a quand même un truc qui me gêne. Quelque chose de bizarre chez Chantal, mais j'arrive pas  mettre le doigt dessus. Un rire trop appuyé, un ton trop mielleux... Je ne sais pas. Ou alors c'est parce que je ne suis pas vraiment habitué à tomber sur des jeunes femmes légèrement vêtues quand je me lève le matin. Paraît que les hormones travaillent à fond  mon âge. Et c'est une très belle femme, avec beaucoup d'atout. Va falloir que j'apprenne à contrôler mes ardeurs, si c'est ça. Je risque de la rencontrer plus souvent vu la tournure que ça prend.
A moins que ça soit quelque chose dans mes gènes. Attiré parce que ce que les autres ont et que je ne peux pas avoir. Je sais pas si ça se transmet de générations en générations, mais si c'est le cas, y a des fortes chances que je l'ai attrapé.
Ça remonte à loin dans cette famille. Le tout début en fait. Elle a commencé comme ça. C'est pas du joli-joli.
Heureusement, j'ai du souci à me faire que de mon côté. Ça m'étonnerait que quelqu'un comme elle soit attiré par un gamin comme moi. 
À moins que ça la gêne pas en fait. Paraît que certaines femmes aiment les petits jeunes.
De toute manière, il est hors de question que quoi que ce soit arrive. Et de toute manière, je sais même pas si c'est ça le truc bizarre. On verra bien. Je vais avoir pleins d'occasions de me tester.