Jour 418

Pendant qu'Orphée et sa famille vivent cachés sous terra en attenant des jours meilleurs, les choses continuent à suivre leurs cours à la surface.
Yuna a rejoint sa sœur dans l'âge ingrat et heureusement pour nous, ce n'est pas encore un mélange explosif. 
Contrairement à toutes mes craintes les plus sombres, il n'y a aucune animosité entre ces deux là. Pour l'instant. Qui sait ce qui pourrait provoquer la guerre. À cet âge, un rien suffit.
Je crois les doigts pour que ça dure comme ça, ça fait du bien de n'avoir qu'un seul problème à gérer à la fois.
C' est peut-être grâce au fait que Yuna passe la majeure partie de son temps à la maison sans son déguisement. Les seuls moments où elle peut vraiment être elle-même et pas ce que les autres veulent qu'elle soit. C'est important à son âge. Heureusement, elle comprend aussi que c'est important de ne pas révéler d'où vient sa mère.
Et sa sœur ne peut qu'apprécier ce rappel qu'elle n'est pas la seule créature bizarre sous ce toit. Surtout que même si elle peut se rendre normal en apparence quand elle le souhaite, ce n'est pas ce qu'elle préfère. Et ce n'est pas non plus un secret facile à porter. Au moins, Hope ne réserve aucune surprise à son futur prétendant. Alors que Yuna. Ce sera encore plus difficile pour elle de trouver un homme à qui elle peut vraiment faire confiance et qui l'accepte comme elle est. Et retourner sur la planète de sa mère n'est pas vraiment une option.
Je ne regrette absolument pas d'avoir rencontré Amandine, mais on n'a absolument pas pensé à toutes les répercussions que notre union aurait. Je suppose qu'on pensait que nos enfants seraient parfaitement normaux en apparence, comme ceux de mon arrière-arrière-grand-mère et pas une hybride bleue et une extraterrestre blonde. C'était sans compter le sang en parti alien qui coule déjà dans mes veines. Ouais sur le clip, on n'a pas été très malins.
En plus de tout ça, il y a encore cette stupide malédiction sur les femmes de la famille à surmonter.
A moins que ça soit la façon qu'elle est choisie de se manifester pour cette génération. Une version inversée de la Belle et la Bête ? Condamnées à chercher quelqu'un qui les accepte et qui les aime malgré leur apparence peu conventionnelle ?
On est loin de la laideur de la Bête quand même, mais ça reste un facteur qui peut en repousser plus d'un, malheureusement.
Si c'est ça, on n'est pas vraiment aidé pour la suite du plan. Comment Hope est supposée séduire un homme si elle ne peut même pas jouer de son charme ? 
Clovis n'a pas vraiment l'air de la voir comme ça pour l'instant.
Sans parler de ce qu'Orphée a fait et qui va rendre l'infiltration encore plus compliquée au lieu de la faciliter comme je l'avais prévu.
A moins que Yuna prenne le relais ? Elle peut clairement donner à ce jeune homme exactement ce qu'il veut, ce qu'il aime. 
Mais là, j'ai trop peur qu'Hope ne lui pardonne pas et qu'elle déclenche une nouvelle Guerre Mondiale.