Jour 424

Comme si toutes les semaines devaient apporter son lot de drames, on y a encore une fois pas échappé.
Mais cette fois, je ne sais pas si je dois me réjouir ou ne prendre aucune position.
Si je me réjouis, je risque de perdre Hope à jamais. Mais comment ne pas le faire quand je vois le plan de ma grand-mère finalement prendre forme, même si ce n'est pas tout à fait ce que j'avais prévu.
Une femme de la famille a enfin mis la main sur un Gothik et on va enfin pouvoir commencer  voir le bout de ce long combat. Cette fois, il n'y aura pas de prisonnier.
Mais dans le même temps, la malédiction a encore frappé une autre femme de la famille. Et un fossé va sûrement se creuser entre ces deux sœurs que j'aurais voulu si proche.
L'image de la famille parfaite et heureuse que j'avais en tête à volé en éclat en même pas quelques secondes. 
Les quelques secondes qu'il a fallu à Hope pour comprendre que l'homme qu'elle aime en aime une autre que cette autre est sa sœur.
Les quelques secondes qu'il a fallu pour qu'elle les surprenne à échanger un baiser dans le placard.
Et moi, je ne sais pas trop où me placer.
Et je me sens tellement coupable. C'est moi qui ai poussé Yuna dans les bras de Clovis.
Si je ne lui avais pas demandé de rassembler des preuves pour convaincre sa sœur, ils ne se seraient pas rapprochés.
À moins que Yuna n'ait trouvé la cause perdue et ait décidé de prendre les choses en main, sans rien nous dire.
Elle connaît le plan, elle sait ce qu'il reste à faire.
La seule chose qui aurait pu l'arrêter, c'était sa sœur, mais ça n'a pas l'air d'être le premier de ses soucis.
Mais je ne peux pas croire qu'elle ait fait ça consciemment.