Jour 449

Quand j'ai finalement reçu un coup de fil de la cousine de Clovis, j'ai cru qu'on allait enfin avoir la réponse que j'attendais tant. Et que j'allais pouvoir commencer à penser à l'après Gothik.
Mais au lieu de ça, j'ai juste gagné de le droit de partager un nouveau dîner avec elle et surtout, l'explication de son si long silence alors que j'attendais qu'elle se manifeste beaucoup plut tôt.
Mademoiselle est amoureuse, et l'homme de sa vie lui prend tout son temps libre. Et bien sûr, elle tenait absolument a nous le présenter.
Clovis l'a détesté au premier regard. Il est tout ce qui le répugne chez sa cousine. Au moins, ces deux là sont bien assortis. 
Moi, j'étais plutôt inquiète du fait qu'on allait devoir gérer un nouvel élément inconnu alors qu'on  si proche du but. Si sa cousine se décide un jour à prendre une décision.
J'espère très fortement qu'il n'aura jamais son mot à dire dans les affaires de la famille et qu'il se contentera de se taire et d'être beau. Malheureusement, il est plutôt ce genre de personne qui a un avis sur tout. C'est rare qu'elles n'essaient pas de contrôler tout ce qui les entourent pour que tout leur convienne parfaitement. Il manquerait plus qu'il nous mette des bâtons dans les roues en essayer de satisfaire son ego.
Et après l'avoir écouter vanter ses exploits une bonne partie de la soirée, je n'ai plus aucun mal à imaginer essayer de prendre la tête de la famille à la place de sa future femme. Pour lui laisser du temps pour les enfants, un truc comme ça.
Et même si je suis sûr qu'elle est dure en affaire, je ne suis pas aussi convaincue qu'elle puisse lui tenir tête si il décide qu'elle doit rester aux fourneaux. L'amour, ça rend mou aussi parfois.
Ou alors, qu'est-ce qu'on ferait s'il demandait juste à sa moitié la tête de la compagnie à la place de Clovis ? Je ne sais pas si elle oserait faire ça à son cousin, mais que ne ferait-elle pas par amour ? 
Papa serait dévasté de savoir qu'on pourrait la seule chance de récupérer ce qui nous revient de droit ! 
Mais ça ne serait rien à côté du scénario qui mettrait ce nouveau venu à la tête de l'organisation plus si secrète dans laquelle j'essaie d'entrer. Ou même juste quelques responsabilités. 
Juste assez pour que ça m'affecte directement. 
Il ne se laissera jamais manipuler aussi facilement par Clovis que sa cousine. Et ça en serait peut-être fini de la petite graine qui prend tout son temps à germer.
Je n'aime définitivement pas les imprévus.