33. I married an angel

« Vous avez laissé Marina toute seule avec les jumeaux ?»

« C'est son tour de s'en occuper. Du coup j'ai amené les deux autres ici. Ils avaient besoin de prendre l'air un peu.»

« Tu emmènes toujours ton fils au parc ? Je pensais qu'il avait passé l’âge.»

« Il vient surtout pour passer du temps avec sa petite soeur. Il adore s'amuser avec elle.»

« Ils sont mignons tous les deux. Au moins on sait qu'il fera un bon père.»

« Pas de doute là dessus.»

« Il a rencontré quelqu'un ?»

« Je ne crois pas. En tout cas, il ne m'en a pas parlé.»

« C'est sans doute ce qui donne son attrait au parc.»

« Quoi donc ?»

« Quel meilleur endroit pour rencontrer quelqu'un ?»

« Malgré tes accusations, je pense quand même qu'il fera un bon père.»

« Il a encore un peu de temps devant lui. Mais c'est très bien qu'il vous aide un peu avec les jumeaux.»

« Il est pressé que son petit frère grandisse.»

« C'est pas comme si ils allaient faire les quatre cents coups ensembles. Vu la différence d'âge, ils n'auront pas les mêmes centres d'intérêt avant un bon moment.»

« Et au fait, tu ne m'as pas dit ! Comment les avez-vous appelés ?»

« Brenna et Ethan.»

« Brenna, comme la femme de ton fils ? Bien trouvé. Par contre Ethan, ça tranche un peu.»

« C'est Marina qui a choisi. Il était temps qu'elle mette sa touche personnelle dans les prénoms de nos enfants.»

« Oui c'était maintenant ou jamais.»

« Rendez-vous romantique au parc ? Je vous ai donné des idées ?»

« On peut dire ça !»

« Et vous avez laissé Antonio gérer tout seul le reste de la tribu ?»

« Non, les jumeaux sont à la garderie. Antonio et Rosaria avaient besoin de pouvoir se déplacer un peu plus tard.»

« Ah bon ? Pourquoi faire ?»

« Tu verras.»

« C'est toi qui me caches des choses maintenant ?»

« Ça fait quoi de voir les rôles s'inverser ?»

« C'est plutôt frustrant !»

« Tant mieux !»

« Je peux toujours aller voir où ils sont !»

« Je t'en prie !»

« Bon, je ... Mais c'est quoi ça ?»

« Surprise !»

« Si tu voyais ma tête, je pense que je suis aussi content que Marina.»

« Ça me fait plaisir alors !»

« Mais ça fait longtemps que tu as prévu ça ?»

« L'autre jour, quand tu pensais que je jouais seul aux échecs, en fait je venais finir de régler les derniers détails. Il est plus que temps qu'on se jette à l’eau.»

« Les enfants sont au courant ?»

« Pourquoi tu crois que je voulais qu'ils puissent sortir de la maison ?»

« C'est dommage, les jumeaux vont manquer ça !»

« On ne pouvait pas le faire venir. Ça aurait été insupportable pour eux.»

« Oh, les enfants se sont fait tout beaux.»

« Ils allaient quand même pas venir au mariage de leurs parents avec leurs vêtements de tous les jours. Il faut marquer le coup !»

« Je sais bien, mais je ne les avais jamais vu comme ça.»

« En tout cas, ils sont ravis.»

« Je sens que Marina va finir par pleurer. Elle a l'air très émue.»

« T'as vu ? J'ai pas attendu la dernière minute pour passer à l'acte cette fois.»

« Les photos de mariages n'en seront que plus belles.»

« Elles ne te plaisaient pas les autres ?»

« Si mais vous êtes beaucoup mieux assortis si vous êtes tous les deux dans la même tranche d’âge.»
« Vous avez vous aussi enfilé vos plus beaux atours.»

« Bien évidemment. Antonio a amené ce qu'il fallait et on s'est changé dans les toilettes.»

« Très glamour.»

« Ils sont très bien entretenus !»

« Marina est vraiment très belle.»

« Rosaria l'a aidé à se préparer.»

« Vous n'avez pas invité vos amis ? Je ne vois que les enfants.»

« Je voulais faire ça de façon très intime. Et pour tout te dire, si on invite des gens, ils s'attendent à manger, danser, boire... Et nous n'avons pas vraiment les moyens en ce moment.»

« C'est compréhensible. L'essentiel c'est que la famille soit là pour partager ce moment heureux avec vous.»

« Tout à fait !»

« Que c'est beau ! J'en ai la larme à l’œil.»

« Je suppose que c'est toi que je dois remercier pour tout ça ?»

« Mais non c'est pas la peine.»

« Si tu ne m'avais pas poussé, je n'aurais jamais osé aller plus loin avec Marina.»

« Et puis tu ne serais pas là non plus.»

« Je ne serais pas en train de fêter mon deuxième mariage, effectivement.»

« Je peux te poser une question ?»

« Oui ?»

« Marina, c'est le premier ou le deuxième amour de ta vie ?»

« Je serais tenté de te dire deuxième, mais tout est tellement différent. Je me souviens de ma première vie, mais c'est comme si une personne différente l'avait vécue.»

« Ce sont les jumeaux ?»

« Oui, oui.»

« Vous auriez pu attendre un peu pour le mariage. Ils auraient pu participer.»

« J'ai préféré ne prendre aucun risque. Qui sait ce qui aurait pu se passer si j'avais attendu plus longtemps.»

« Rien apparemment.»

« Oui mais je ne pouvais pas le savoir à ce moment-là. De toute façon, ça n'aurait rien changé. Des millions d'enfants n'assistent pas au mariage de leurs parents, ils se portent tout très bien.»

« En tout cas, ils sont tout mignons tous les deux. Pas de roux ou de vert à l'horizon, mais Rosaria est là pour pallier ce manque.»

« Ouf, j'ai eu peur que tu me demandes de m'en débarrasser.»

« Très drôle.»

« Pourquoi tu portes tant d'importance à tout ça ?»

« Parce que quand tu ne seras plus là, j'aurais de quoi me rappeler.»

« J'ai une nouvelle qui va te réjouir ! Marina s'est mise à courir. Maintenant que nous ne projetons plus d'avoir d'autres enfants, elle veut retrouver une silhouette normale.»

« Normale ?»

« Pas tros grosse mais pas trop fine non plus.»

« Ses grossesses multiples n'ont pas été très tendres pour ces hanches.»

« C'est surtout là qu'elle veut perdre. Son objectif est de retrouver la silhouette qu'elle avait quand on s'est rencontré !»

« Je ne peux qu'approuver. Elle lui allait très bien.»

« On est d'accord sur ce point !»

« Tu ne vas pas courir avec elle ?»

« Ça m'arrive parfois. Mais j'ai aussi des enfants dont je dois m'occuper. On ne peut pas toujours demander au plus grand de le faire !»

« On fête l'anniversaire de qui ?»

« C'est pas évident ? La personne qui souffle les bougies !»

« Je ne l'avais pas vu avec tout de monde autour du gâteau ! C'est quand même beaucoup plus animé que quand vous n'étiez que deux.»

« C'est l'avantage d'une grande famille. Et les enfants sont plutôt excités de faire la fête !»

« Antonio n'a pas invité ses amis ? C'est plutôt un grand pas qu'il va faire. Sa vie d'adulte va commencer.»

« Il préfère le faire avec nous d'abord. Une fête avec ses amis ne serait sûrement pas très appropriée à ses frères et sœurs.»

« Il sort après donc ?»

« Oui. Pour une nuit de folie !»

« Jaloux ?»

« Pas du tout. C'est pas vraiment mon truc.»

« C'est plutôt tranquille comme fête d’anniversaire.»

« La fête est finie. Antonio attends juste avec nous que ses amis arrivent.»

« Profite bien de ce moment. C'est sans doute le dernier que tu passes avec tous tes enfants autour de toi comme ça.»

« Pourquoi ça serait le dernier ?»

« Antonio va sûrement vouloir déménager maintenant qu'il est majeur.»

« Et pourquoi il voudrait partir ? Il n'est pas bien avec nous ?»

« S'il veut fonder sa famille, vous allez commencer à être serré.»

« Antonio n'a jamais voulu partir !»

« Il était fils unique, ce n'était pas pareil. Il était sûr d'hériter de la maison.»

« Si c'est juste une histoire d’héritage...»

« Ça joue beaucoup.»
« La soirée s'est bien passée ?»

« Je n'ai pas tous les détails mais il semble que oui. En tout cas Antonio s'est levé tard et plutôt de bonne humeur.»

« C'est bon signe. Il a rencontré quelqu'un ?»

« Ça fait parti des détails dont je n'ai pas connaissance.»

« Tu devrais profiter de votre séance de sport pour en parler.»

« Je ne suis pas sûr qu'il veuille parler de ça ici. Surtout en avec l'entraîneuse qui s'occupe de lui. »

« Pas assez intime ? Pourquoi tu l'as amené ici alors ?»

« Tu crois que je veux vraiment tout savoir. Je suis assez sensé pour savoir qu'il y a des choses qu'on ne veut pas forcément partager avec nos parents quand on est jeune. On est juste venu là pour faire du sport. Marina et moi lui avons offert un abonnement. Il aime se dépenser !»

« Il en a bien besoin . Si il veut attirer une jeune et joli fille, autant mettre toutes ses chances de son côté !»
« Je l'aime bien cette petite Rosaria. Elle me rappelle vraiment son père.»

« C'est vrai. C'est celle qui me ressemble le plus physiquement et intellectuellement.»

« Je vois qu'elle apprécie aussi le dessin. Une autre artiste dans la famille ?»

« Je pense. Mais ça peut changer. Antonio aimait bien dessiner aussi quand il était petit.»

« Pas au point d'essayer de reproduire les tableaux de son père.»

« C'est vrai. Rosaria s'intéresse beaucoup à ce que je fais.»

« Ta première fan !»

« Non ma première fan, c'est Marina.»

« Ah oui. Et tu es son premier fan aussi ?»

« Je lis tout ce qu'elle écrit avec plaisir. Elle a beaucoup de talent. Elle les mots, moi les images…»

« Tu n'as jamais pensé à mettre ses mots en image ? Cela ferait un beau livre d'enfants !»
« On peut pas dire qu'Antonio se sente très concerné parce ce que fait sa soeur.»

« Même si j'aimerais dire le contraire, c'est pas toujours très passionnant de s'occuper d'un enfant. Surtout les devoirs.»

« J'en conviens, mais il pourrait montrer plus d’enthousiasme.»

« Il a peut-être autre chose en tête.»

« Une femme ?»

« Ça j'en sais rien.»

« Tu ne sais pas grand chose sur ton propre fils.»

« Si quelque chose le tracasse, il finira bien par venir nous le dire !»

« Tu achètes un peu plus de temps ?»

« C'est juste pour s'assurer qu'on sera là pour s'occuper de tous nos enfants jusqu'à ce qu'ils soient prêts à voler de leur propres ailes.»

« C'est la deuxième fois pour Marina, il ne faudrait pas qu'elle s'habitue trop.»

« C'est pas interdit de vouloir vieillir ensemble. Si on synchronise nos rythmes celui d'entre nous qui reste devrait rester moins longtemps tout seul que si la vie avait suivi son cours.»

« Justement ce n'est pas vraiment permis, mais pour toi je veux bien faire exception à la règle. Je ne vois rien de mal à vouloir rééquilibrer les choses. Et puis ça veut dire qui aussi qu'on va passer un peu plus de temps ensemble.»

« En réfléchissant bien…»

« Arrêtes tes bêtises et bois !»