41. Family Portrait

« Alors, comment va le reste de la famille ?»

« Maintenant qu'Aurora est née, on ne t'intéresse plus ?»

« Mais si ! C'est juste que les autres aussi m'intéresse ! Et quand je suis ici avec toi, et bien je n'ai pas le temps d'aller leur rendre une petite visite. Mais promis, on ne le fera pas trop souvent. Au fur et à mesure, je serais beaucoup moins familier avec les différentes branches de la famille, et je serais beaucoup moins investi dans leur avenir. C'est trois là, je les ai vu naître et grandir. Ca le tient à cœur de savoir ce qu'ils deviennent.»

« Ok, ok. Tu veux commencer par qui ?»

« Antonio ? La dernière fois que je l'ai vu, Edith était tout juste née.»

« Il était vraiment très fier. Quand on lui rendait visite, il ne pouvait s'empêcher de nous la montrer sous toutes les coutures ! Et c'était un beau bébé, il y avait de quoi être fier !»

« Et maintenant ?»

« C'est beaucoup plus dur pour lui de nous la montrer comme ça mais il est toujours aussi fier !»

« Quelle jolie petite fille !»

« Une petite rousse, elle devrait te plaire !»

« Yeux verts ?»

« Non, elle a les yeux de son papa.»

« Elle était à deux doigts de réussir !»

« Hey !»

« Je plaisante. De toute manière, son papa lui donne déjà beaucoup d'amour. Que quelqu'un qu'elle ne connaîtra jamais ne l'aime pas ne devrait pas trop l’affecter.»

« T'es sérieux ?»

« Je n'ai pas dit que je l'aimais pas, c'était hypothétique !»

« Je préfère. Et oui, c'est un vrai papa poule. Mais je ne pense pas qu'ils auront plus d'enfants. Ils ont tous les deux beaucoup attendu avant de se trouver, et de l'avoir !»

« Elle aura pleins de cousins et cousines pour compenser !»

« C'est une enfant très sociable, cela ne fait aucun doute qu'elle voudra connaître tous ses cousins et cousines. Il y a toujours des amis à elle chez Antonio.»

« Antonio et Chantal le supportent bien ?»

« Edith est sociable mais pas turbulente. Elle sait jusqu'où aller et si ses amis et elles ont besoin d'un peu plus d'espace, ils vont s'amuser dans le quartier.»

« Ce n'est pas trop dangereux ?»

« Non ! De toiture façon, le terrain n'est pas très grand comparé à ici. Quoi qu'ils suassent, les enfants sont obligés d'aller dans les alentours pour pourvoir se défouler un peu. Mais je te rassure, il n'y a absolument pas de danger.»

« Un accident est si vite arrivé !»

« Tu ne vas pas recommencer ?»

« Recommencer ?»

« Tu te souviens pas de nos conversations quand j'emmenais Antonio au parc ?»

« De toute façon, il y a toujours l'un d'entre nous qui traine dans le coin. Marina, ses oncles et ses tantes, moi…»

« Ça va, ça va... Je te crois.»

« Y a intérêt !»

« Elle s'entends bien avec ses oncles et ses tantes la petite ?»

« Bien sûr ! Rosaria est toujours ravi de la croiser. Elle imagine déjà sa petite Aurora jouer avec elle. Et elle adore Ethan. C'est un peu le tonton cool.»

« Je vois ce que tu veux dire. Il a un peu le look pour.»

« Rosaria passe beaucoup de temps chez eux d'ailleurs. À échanger des astuces avec Chantal. Elle pourrait demander à sa mère mais j'ai peur que ces méthodes soient un peu datée maintenant.»

« C'est une bonne chose qu'elle passe du temps ensemble, ça permet de renforcer les liens entre les différents branches de la famille.»

« On a encore quelques moments à fêter ensemble, c'est toujours plus agréables quand tout le monde s'entend bien.»

« Tu crois qu'elles parlent mariage aussi ?»

« Sans doute. Mais aucun mariage de prévu à l'horizon pour l’instant.»

« Seamus m'a l'air de quelqu'un qui fait bien les choses. Je pense qu'il ne devrait plus tarder à vouloir officialiser les choses entre Rosaria et lui.»

« J'espère ! J'aimerais être encore là pour ça.»

« Edith ressemble vraiment à son père !»

« Oui, j'ai l'impression de le voir à chaque fois que je pose mes yeux sur elle.»

« Sauf qu'il serait roux et porterait une jupe.»

« Si tu t'attardes sur les détails !»

« C'est plus son apparence général que des détails.»

« Tu chipotes encore. Quand je la regarde, ce sont ses yeux que je vois en premier. Et ils ont vraiment les mêmes yeux.»

« On peut difficilement réfuter la paternité d’Antonio.»
« Et toi, tu passes souvent les voir ?»

« Dès que j'en ai l'occasion. Beaucoup moins depuis qu'Aurora est née, je m'en occupe quand tout le monde est parti travailler.»

« Grand-père au foyer ?»

« Si on veut. Mais ça ne me dérange pas, j'adore m'occuper de la petite. Et puis au moins elle est élevée par quelqu'un de la famille, pas une nounou.»

« Essaie de lui passer un peu de ton sens artistique.»

« A cet âge, je ne suis pas sûr qu'elle retienne beaucoup de chose.»

« Tu peux toujours t'entrainer sur Edith en attendant.»

« Pourquoi tu crois que j'y vais ? La petite m'adore et on passe de longues heures à discuter. J'essaie de lui faire passer quelques principes, on verra bien si ça prend.»

« Et les jumeaux ? Comment vont-ils ?»

« Bien. Brenna travaille au laboratoire d'Oasis Spring comme elle l'a toujours voulu.»

« Et elle y fait quoi ? Des analyses ? Ça n'a pas l'air très passionnant.»

« C'est ce qu'elle aime. Analyser des plantes, des minéraux, des métaux, ... Qui sait ce qu'on peut trouver en les observants ? Un remède, un élément avec des propriétés étonnantes qui feront peut-être avancer la science ? C'est ce qui l'intéresse. Nous faire avancer.»

« Tu répètes ce qu'elle t'a dit ?»

« Plus ou moins. Mais elle avait l'air tellement passionné en disant ça que je veux bien croire que son travail est très intéressant.»

« Elle veut faire ça depuis qu'elle est toute petite. Je la revois encore sur son atelier de chimiste, à préparer des potions.»

« Déjà en train de faire avancer la science.»

« Avec les recettes toutes prêtes fournies avec le kit ?»

« C'est pas le plus important.»

« Et puis maintenant, elle crée des potions qu'elle a imaginé elle-même.»

« Donc elle ne fait pas seulement du travail d'analyse, c'est déjà beaucoup plus intéressant !»

« Mais les analyses lui permettent de trouver les ingrédients. Donc tout ce temps n'est pas perdu !»

« Et une fois qu'elle a créé sa potion, elle en fait quoi ?»

« Il faut la tester !»

« Ils paient des gens pour ça ?»

« Non en général, ils testent eux-mêmes.»

« N'est-ce pas un peu dangereux ? J'admire l'effort de ne pas mettre en danger la vie d'autrui mais... Ils font quelques tests avant de se lancer ? Histoire de vérifier que ce n'est pas toxique ou que ça ne va pas les liquéfier de l'intérieur ?»

« Je connais pas tous les détails, mais tu commences à me faire peur !»

« Ils font pas ça toute la journée non plus. Et ils ne créent rien de très dangereux. Pas de poison ou de maladie destructrice.»

« Ça ne me rassure pas plus…»

« Tiens, tu veux savoir un truc cool !»

« Ils font des expériences sur des êtres humains afin de créer un spécimen supérieur ?»

« Mais bon... Brenna invente pleins de gadgets !»

« Je suis sensé être impressionné ?»

« Tu le seras quand je te donnerais un exemple !» 

« Impressionne-moi !»

« Une antenne pour le rechercher des signes de vies extraterrestres ! Et les contacter si elle en trouve !»

« Et on est sûr que ça marche ?»

« Avec le cerveau que Brenna a, je n'en doute pas. Et on sait tous les deux qu'ils existent !»

« Oui ils existaient dans l'autre monde mais ici…»

« Et si je te dis que j'ai des preuves ?»

« Des preuves ?» 

« Pas moi mais Brenna.»

« Quel genre de preuves ?»

« En enlèvement c'est une bonne preuve ?»

« Un enlèvement ? Mais elle va bien ? Et enlevée par qui ? Le doucement qui voulait la faire taire ?»

« Mais non... Les extraterrestres !»

« Oh. Donc elle s'est fait enlevée ? Et ?»

« Tu savais non ?»

« Oui je savais mais je ne peux pas tout te dire quand même. Surtout quand je ne suis pas sûr que ça aura un impact direct sur ta vie.»

« Tu avais dit plus de surprise !»

« Plus de mauvaise surprise !»

« Ma fille s'est faite enlevée par des êtres venus d'une autre planète et lui ont fait dieu sait quoi !»

« Non il ne sait pas. Mais comment va-t-elle ?»

« Quand elle nous a appris ça à son retour, on a foncé chez les jumeaux !»

« Et ?»

« Elle avait l'air ravi. Sur un nuage.»

« Tout va bien alors !»

« Mais si ils l'avaient programmée pour qu'elle pense ça !»

« Si je me souviens bien, tu ne gardes pas un mauvais souvenir de ta propre rencontre.»

« Tu l'as dit toi-même, c'était dans un autre monde. Et je ne me suis pas fait enlevé…»

« Seul le temps nous le dira alors…»
« Et Ethan, qu'est ce qu'il devient ?»

« A la recherche de l'amour de sa vie.»

« C'est un thème récurrent dans cette famille.»

« Que veux-tu, nous sommes de grands romantiques.»

« Et ça marche bien pour lui ?»

« Il a plus de chance que son frère !»

« Il a déjà trouvé quelqu'un ?»

«  Il a quelques pistes ! Tu te souviens du petit-ami de Brenna ?»

« Oui.»

« Il a une soeur jumelle et il semble que le courant passe plutôt bien.»

« Des jumeaux avec des jumeaux ? Comme c'est original. Enfin si Brenna est toujours avec le frère.»

« Oui, ils ont même emménagé ensemble.»

« Laisse moi deviner. Ils s'imaginent déjà vivre tous les 4 ensemble, élever leurs enfants ensemble et vivre ensemble jusqu'à ce que la mort les sépare ?»

« Que veux-tu, les voies du destin sont impénétrables.»

« Est-ce que ça veut vraiment dire quelque chose ça ?»
« Il fait quoi dans la vie Ethan ?»

« Il bosse dans le milieu sportif.»

« Un athlète de haut niveau dans la famille ?»

« Peut-être un jour. Le bas de l'échelle n'est pas aussi glorieux.»

« Ha.»

« Pour l'instant il est la mascotte de l'équipe locale mais participe régulièrement aux entraînements et aux sélections. Ils finiront bien par remarquer son talent.»

« Ou il va finir par en avoir assez et changer assez vite de branche.»

« L'avantage, c'est que sans son costume, personne ne le reconnaît.»

« Tu as peur qu'on lui demande des autographes ?»

« Non mais il a une chance d'être pris au sérieux par un autre club si l'actuel ne veut pas de lui.»

« Si même son père trouve ça ridicule…»

« Il est fier de ce qu'il fait, et je le supporte entièrement dans la voie qu'il a choisi. Mais j'espère qu'il finira par trouver mieux.»

« Moi aussi ! Bon si on revenait à toi ?»