58. I go to sleep

« Si vous n'étiez pas en peignoirs, on pourrait presque croire à une équipe de super héros. Quel est le programme de la journée ?»

« Rosaria nous a trainé au spa pour un cours de yoga. Elle pense toujours que c'est bon pour moi et elle croit que Iain peut faire une belle rencontre.»

« Je lui pardonne parce que Iain pourrait effectivement rencontrer quelqu'un ici. Il doit bien y avoir une belle jeune femme qui vient aussi suivre le cours. Qui sait, la prof de yoga peut-être ?»

« De toute manière on a pas eu trop le choix.»

« Je vois ça. Vous êtes surveillés de près.»

« On a pas pu refuser quand elle a proposé.»

« Vous n'avez pas l'air trop malheureux quand même.»

« C'est la promesse du massage juste après qui nous rend heureux.»

« Ça va vous faire du bien. Je te sens un peu rendu ces derniers temps.»

« On se demande bien pourquoi…»

« Je te sens blasé…»

« Les doigts dans le nez !»

« Sérieusement ? Tu n'as pas non plus tout à fait la bonne position…»

« C'est déjà mieux que les autres.»

« Je te l'accorde. C'est peut-être l'apparence un peu particulière du professeur qui déstabilise un peu les autres.»

« Non, ils sont juste moins doués. Les extraterrestres n'impressionnent plus personnes. Ils sont partout maintenant. Mais le yoga, ça peut pas être naturel pour tout le monde !»

« Comme ça l'est chez toi ?»

« Exactement.»

« Toujours aussi modeste.»

« Non mais tu les as vus ?»

« Je te signale quand même que la moitié du cours est composé de membres de ta famille.»

« Ils peuvent pas être doué en tout. Mais ça viendra avec de la pratique.»

« Comme la sculpture à l'argile ?»
« Soit j'ai besoin de lunettes, soit aucun de vous n'a vraiment compris ce qu'il fallait faire.»

« C'est pas évident dans le feu de l'action, encore moins avec toi qui me parle dans les oreilles.»

« C'est encore de ma faute, c'est ça ?»

« Un peu quand même.»

« Ce qu'il ne faut pas entendre. C'est moins naturel que tout à l'heure on dirait. Mais si ça peut te rassurer, tu t'en sors mieux que d'autres. Rosaria n'est même pas dans le bon sens. Je croyais que c'était la pro du yoga ?»

« C'est pas moi qui vais critiquer !»

« Tu as peur des représailles ?»

« Représailles ?»

« Avec un air aussi sérieux, il y a des chances qu'elle ne prenne pas très bien les critiques sur sa technique.»

« J'aimerais bien t'y voir ! C'est super difficile de suivre les instructions et de se concentrer sur la position !»

« Elle n'a pas l'air très compliquée quand même. Je pourrais faire ça les yeux fermés.»

« Je t'attends !»

« Elle est quand même plus facile celle-là ! Par contre je suis pas sûr que vous soyez sensé dormir. Remarque, si même le professeur s’endort...»

« Tu m'excuseras, je suis plus très jeune et je me fatigue vite.»

« Tant que tu te réveilles, ça me va.»

« Ça s'appelle la position du mort mais j'ai pas l'intention de mourir ici. Ça serait une triste fin quand même.»

« C'est plutôt tranquille ici. Ça ne serait pas l'endroit le pire pour quitter ce monde.»

« Quitte à choisir, je préfère être à la maison. Y a un peu trop de monde autour de moi. Et puis ça ne serait pas bon pour le business. Je doute que quelqu'un ait encore envie d'un massage après que quelqu'un soit mort pendant le cours de yoga.»

« C'est tellement gentil de penser à la communauté !»

« C'est surtout à ma famille que je pense. Je préfère partir entouré de tous les gens que j'aime plutôt que de parfaits inconnus.»

« Tu penses gagner quelques jours de plus auprès de la faucheuse ?»

« Figure-toi que j'y avais pas pensé. Mais si ça peut se faire, je dirais pas non. C'est bien d'avoir le temps de dire au revoir à tout le monde correctement.»

« Je suis sûr que tu auras tout le temps de le faire. De toute manière, ce n'est pas pour tout de suite.»

« J’espère.»

« Fini !»

« Enfin, je n'en pouvais plus !»

« T'as rien fait !»

« Non mais ce n'était pas facile de me retenir de rire.»

« T'as pas fini de te moquer ?»

« C'est dur quand même.»

« Venant de toi, ça ne m'étonne pas !»

« Non mais regardez-vous ! Iain a l'air satisfait de lui-même alors que ce n'était vraiment pas terrible, Rosaria est juste contente d'avoir la ligne et toi, cette petite séance de yoga t'a totalement anéanti.»

« Faut pas exagérer !»

« Je t'ai vu faire la grimace en te tenant le dos !»

« Et alors ? Ça veut pas dire que je suis vieux.»

« Je n'ai jamais dit ça. Je disais juste que ce cours ne t'avait pas fait forcément que du bien.»

« De toute façon, maintenant c'est repos !»

« Un peu de vapeur pour tes vieux os ?»

« Ah ! Tu vois que tu le penses !»

« Je te taquine. Par contre, j'aimerais bien être à ta place cette fois.»

« Dès qu'il s'agit de ne rien faire, tu es là.»

« Ça veut dire quoi ça ? Tu trouves que je suis feignant ?»

« Ben tu fais quoi toute la journée à part regarder et faire des commentaires !»

« Ce n'est pas de tout repos tu sais !»

« T'es en train de dire qu'on est fatiguant ?»

« Mais non. Enfin pas d’habitude.»

« Parce que je le suis là ?»

« Avec toutes tes questions, je dirais oui.»

« C'est ce qui arrive quand on m'embête pendant que je me relaxe.»

« Laisse moi rire. Le seul qui a l'air d'apprécier c'est Iain. Et pourtant encore une fois, vous ne l'aidez pas forcément à trouver la femme de sa vie.»
« Tiens, tu devrais essayer un massage, Rosaria a l'air d'apprécier le sien.»

« Je sais pas. Je réfléchis.»

« Il n'y a pas trente-six activités à faire non plus ici.»

« Non mais il a plusieurs massages ! Pieds, mains, corps... J’hésite.»

« Choisis celui qui t'attire le plus et hop !»

« Tu veux pas me laisser me relaxer en fait ?»

« Tu ne vas pas dire que je t'embête encore ? J'essaie de t'aider !»

« Laisse-moi prendre mon temps.»

« Oui mais tu es tellement long à choisir. Tu ne veux pas essayer un massage des mains pour commencer ? On verra ensuite. Ça ne t'engage à rien et pendant ce temps tu peux réfléchir à la suite.»

« Mouais.»

« Non mais vraiment, tu devrais m’écouter.»

« Je ne fais que ça.»

« Tu sais donc que parfois j'ai raison.»

« Oui ben, j'aimerais bien décider tout seul !»

« Le temps que tu choisisses, ça sera déjà l'heure de partir !»
« Et bien voilà ! Alors ?»

« Bof.»

« Tu plaisantes ? Je vois le sourire sur ton visage.»

« Ouais.»

« Tu ne veux pas l'avouer, c'est ça ?»

« Et te donner la satisfaction d'avoir raison, jamais !»

« Tu sais qu'en disant ce genre de chose, tu me donnes raison ? Parce que ça veut bien dire ce que ça veut dire.»

« Oui mais je l'aurais pas clairement dit, donc tu ne seras pas entièrement satisfait. Et moi ça me plait.»

« Je ne te connaissais pas comme ça !»

« Comme quoi tu peux en apprendre encore tous les jours depuis tout ce temps !»

« Comme pourquoi la masseuse porte seulement une serviette ?»

« Qu'est-ce que j'en sais ?»

« Tu es sûr que c'est bien une employée du Spa qui prend soin de toi ?»

« Tu voudrais que ça soit qui ?»

« Je ne sais pas... Une folle qui essaie de te séduire pour te voler ta fortune ?»

« Tu as une imagination débordante !»

« Fini les massages ?»

« Disons que ….»

« Ah !»

« Ah quoi ?»

« Et bien finalement tu t'es dit que je n'avais pas totalement tort !»

« Pas du tout.»

« Qu'est-ce que tu fais là alors ? D'ailleurs, qu'est-ce que tu fais là ?»

« Pourquoi tu me poses deux fois la même question ?»

« Parce que je me demande ce que tu fais là !»

« J'avais cru comprendre !»

« Non mais j'aimerais bien savoir ce que tu fais avec ces concombres sur les yeux.»

« Je prends un bain de boue.»

« Je ne pensais pas que tu étais ce genre de personne.»

« C'est calme ici. Je suis bien. Je pense que je vais faire une petite sieste.»

« Une petite sieste dans de la boue. Tu n'as pas peur de glisser et de te retrouver dessous ?»

« Pourquoi tu imagines toujours le pire ?»

« Je tiens à toi c'est tout. Je ne voudrais pas qu'il t'arrive malheur.»

« T'inquiètes pas pour moi.»

« Bon je reviens un peu plus tard alors ! »

« Ok, à tout à l'heure !»

« …»

« ...» 

« Adam ?»

« Zzzzzzzz»

« Repose-toi bien.»