59. Immortal

« Qu'est-ce qu'il a le petit bout de chou ? Il n'a pas l'air dans son assiette... ... .... Adam ? Tu fais la tête ? Ne me dit pas que c'est de ma faute encore ? Je n'ai rien dit en plus ! Qu'est-ce que tu lui as encore mis dans la tête ? Tu sais bien que je ne pense pas vraiment ce que je dis. Je fais juste ça pour te taquiner ! Et puis je vois pas pourquoi tu ferais la tête d'abord ! C'est moi qui devrait être vexé, si tu as encore raconter des bêtises sur mon compte à te descendance ! Tu le prends comme ça ? Ok...»
« Allons bon, Rosaria aussi fait la tête ? Non, attends elle ne fait pas la tête là. Tout à coup j'ai un peu peur... Adam ? Tu es où ? Comment veux-tu que je te parles si tu pars en vadrouille un peu partout sans me prévenir ! Et en plus ta famille est complètement déprimée et je ne sais même pas pourquoi. Ce n'est vraiment pas drôle si tu te caches pour me punir. Ou alors tu es aussi déprimé que les autres et tu n'as pas envie de me parler. Je comprendrais mais au moins fais moi un signe. Je commence sérieusement à m'inquiéter et je n'ai pas de moyen de savoir ce qui se passe, personne ne parle. Je vais allez faire un tour pour voir si tu n'es pas chez un de tes enfants mais si tu es ici, quand je reviens, j'espère que tu seras disposé à me parler.»
« C'est si beau et si touchant. Parfait pour ce moment. Aurora est si douée, tu peux être fière. Elle est tellement affectée par ce qui arrive que sa musique imprégnée de sa peine touche tous ceux qui tendent l'oreille. 
Ce soir, la vallée s'endormira les larmes aux yeux, pleurant la perte d'un grand homme. Après avoir cherché partout, je dois me résigner. Tu nous as quitté pendant que je n'étais pas là. Je n'ai même pas pu te dire au revoir. Ta longue vie est enfin arrivée à son terme et tu as gagné le droit de répondre éternellement aux côtés de ta bien-aimée. Ce n'est pas la fin, je le sais mais si tu dois venir nous rendre un jour visite, je ne sais pas quand cela arrivera. En attendant, tu laisses derrière toi une famille dévastée avec un héritier que tu n'auras pas eu le temps de former totalement. Heureusement, quelqu'un dans la famille prendra sûrement le relai quand ils seront enfin prêts à aller de l'avant.»
« Et même si le cœur n'y est pas, il faut pourtant aller de l'avant. La vie ne s'arrête pas pour ceux qui ont été laissés derrière et elle ne manque pas de se rappeler à eux. Ce soir, Seamus fête son anniversaire. 
Pour ne pas aider, il va commencer la dernière partie de sa vie. Il est difficile de fêter ça avec joie avec le départ d'Adam mais il serait dommage de ne pas marquer le coup. Tout ça est dur pour moi aussi. 
Je n'ai plus personne avec qui partager mes pensées et je ne sais pas si j'aurais de nouveau quelqu'un avec qui le faire avant que tout ceci soit terminé. Et j'ai peur de la suite. Je sais qu'Adam les a préparé à la suite mais que va-t-il se passer pour les générations suivantes, quand son influence directe ne sera qu'un vague souvenir. Je sais, je me prépare au pire. Un futur où l'esprit d'Adam ne rendrait pas régulièrement visite à ses descendants. Ou un futur où son esprit ne pourrait pas m'entendre. Après tout, Marina n'a jamais été si proche de moi et elle ne m'entends pas plus qu'avant. Et si la mort d'Adam avait cassé le lien qui nous unit. Je sais beaucoup de choses sur ce monde qui nous entoure, mais je ne peux prédire le futur. Il ne reste plus qu'à attendre.»
« Peu à peu les Touguézeur sèchent leurs larmes et la vie reprend effectivement le dessus, même si il arrive encore que le cœur n'y soit pas. Après avoir accompagné Seamus dans le troisième âge,  c'est au tour de Sienna de souffler ses bougies. Elle va pouvoir prendre son envol et un nouveau départ. Qui sait quel genre de personne elle sera après ça ? Ce n'est définitivement pas une situation idéale pour passer ce cap si important dans la vie. Mais on ne peut pas tout contrôler. Au moins sa famille est là pour l'encourager. 
De mon côté, toujours aucune nouvelle d'Adam. Je commence un peu à m'inquiéter. D'un autre côté, cela fait aussi un petit moment que Marina ne nous a pas rendu de visite. Ces deux là sont peut-être en train de profiter l'un de l'autre tant qu'ils le peuvent. Ils n'ont pas été seuls tous les deux depuis un long moment.»
« Et le petit Eòin dans tout ça ? Il pleure toujours la perte de son grand-père qui lui manque beaucoup. Il a trouvé une vieille photo de lui qu'il a accroché au dessus de son lit. Et tout les soirs, avant d'aller dormir, il lui parle. Il lui raconte les progrès qu'il a fait et tout ce qu'il a appris. 
Son grand-frère a repris son éducation pour en faire un bon héritier. Tout compte fait, ce n'était pas une perte de temps de s'être occupé de lui avant de s'occuper d'Eòin. Au moins, il apprend tout ce qui lui faut pour être un bon héritier de quelqu'un qui a reçu la bonne éducation. 
Enfin, celle qui contient tout ce qu'Adam voulait transmettre. J'espère qu'Eòin pensera à faire de même quand viendra son tour. Enfin, s'il est plus rapide que Iain pour trouver la femme de sa vie. Parce que sinon, ce n'est pas gagné. 
D'un côté, je suis plutôt content qu'il veuille trouver la bonne personne et ne pas se jeter sur la première venue mais j'aimerais quand même le voir avec un petit bout avant que ses cheveux ne commencent à blanchir.»
« Je m'inquiète un peu pour Sienna. Parfois, je la surprends à se parler à elle-même, comme si elle avait une conversation avec moi. 
Bien-sûr, elle ne me parle pas vraiment. Elle ne peut pas m'entendre, je ne peux donc pas répondre à ses questions. 
Et pourtant, on dirait bien qu'elle arrive à avoir des dialogues structurés avec quelqu'un. Je crains que la mort d'Adam ne l'ait affectée bien plus que les autres membres de la famille. Ou peut-être que ce petit grain de folie a toujours été là, et cet événement n'a fait que le faire surgir à la surface. 
Ne dit-on pas que les meilleurs artistes ont un petit quelque chose que les autres n'ont pas qui leur permet de produire des choses si belles. Il faut voir les choses différemment pour créer quelque chose que les autres n'auraient imaginés. Et Sienna est sûrement quelqu'un de très douée. Mais je ne m'inquiète pas pour elle, elle saura s'en sortir brillamment quand elle sera totalement remise. A moins qu'elle ne parle vraiment à quelqu'un ? 
Un autre moi avec qui elle serait rentrée en contact. Je ne sais pas si c'est possible. Mais si c'est le cas, j'espère qu'il ne lui veut pas de mal et qu'il saura la guider avec sagesse et bienveillance.»
« Et puis c’est au tour du petit Eòin de fêter son anniversaire. La fête n’est pas aussi grandiose qu’imaginée précédemment mais Aurora est venue soutenir son petit frère dans cette nouvelle étape de sa vie. 
Rosaria a préparé son fameux cheesecake que tout le monde apprécie tant et pour le sourire est revenue sur toutes les lèvres. 
Elle a l’air si fière de toute ce qu’elle a accompli. Et même si ça contribution majeure n’a été qu’une ribambelle d’enfants, elle les aime tous autant que les autres, je le vois dans ces yeux. J’espère que plus tard, la famille Touguézeur aura une héritière qui retiendra tout l’intervention qu’elle mérite, j’avoue que Rosaria n’a rien fait d’extraordinaire qui pourra marquer les esprits. La faute sans doute à la difficulté de trouver un héritier pour la génération suivante. C’est qu’ils m’ont donné du fil à retordre. 
Mais Eòin est arrivé est tout est rentré dans l’ordre. Et maintenant, il va grandir et affirmer un peu plus son caractère. Espérons qu’il devienne de bien. Allez, il est temps de souffler les bougies ! »
« Et le voilà, celui sur lequel je place tous mes espoirs. Il a définitivement un petit air de famille. Que j’aurais aimé que tu sois là pour voir ça Adam. Que tu puisses le serrer dans tes bras et lui apprendre à être un homme, ou au moins un bon héritier. Mais le temps nous a manqué et tu est parti avant. Et ta disparition a aussi laissé sa marque sur lui. Tout ce temps passé tout seul à parler à ta photo l’a rendu un peu solitaire. Espérons que cela ne complique pas trop les recherches de sa future compagne. Et aussi que la recherche de l’héritier soit un peu plus facile pour lui que pour sa mère. Je ne suis pas sûr qu’une maison rempli de sa progéniture soit le meilleur pour lui. Il ne faudrait pas qu’il nous fasse le même coup que son grand-père et qu’il joue à l’homme invisible quand ça devient trop compliqué.
J’aimerais bien pouvoir lui donner un petit coup de pouce pour trouver la femme parfaite mais malheureusement, je n’ai toujours aucun moyen de communication avec eux. Il va devoir se débrouiller tout seul encore une fois. Il devrait sûrement compter sans son grand-frère cette fois, lui aussi peine pour trouver. Ceci-dit les évènements de ces derniers jours n’ont pas aidé, il n’avait pas trop le coeur à continuer à chercher le grand amour et je le comprends.
Mais demain est un autre jour et il aura tout le temps pour le faire. Je suis sûr qu’elle est là, quelque part et qu’elle n’attend que lui. »

« Bon j’ai manqué quoi ? »

« Adam ? »

« Ben oui, tu pensais pas que j’allais te laisser seul veiller sur ma famille. Je me suis dit que tu aurais besoin d’un peu d’aide ! »