Jour 118

S'occuper de mon frère et ma sœur est beaucoup plus compliqué que ce que j'avais pensé. En regardant mes parents ou Esteban, cela paraissait super simple. Mais maintenant que maman n'est plus là et que mon frère n'est pas encore revenu du travail quand nous revenons de l'école, c'est moi qui ait la charge des deux autres.

Bizarrement ce n'est pas Julien le plus difficile, et pourtant il n'a pas un caractère très facile. 

Lui faire faire ses devoirs n'a pas été très compliqué. Par contre impossible de faire avaler quoi que ce soit à Cassandra.

Elle a trouvé un job au dépôt vente et même si on lui a fourni un uniforme, elle passe des heures à se préparer dans la salle de bain et tant pis si elle ne prend pas le temps de manger avant de partir. Ce n'est pas parce qu'elle est à l'arrière du magasin qu'elle ne doit pas faire d'effort selon elle.

Une vraie fille. Je ne sais pas ce que ça va donner plus tard mais j'espère que ça ne va pas empirer. 

Quand elle est enfin sortie, elle a refusé de toucher son assiette, pare que ce n'était pas cuisiné comme elle le voulait. Il n'y a pas trente-six façon de les cuisiner des fruits grillés...

Et dire que j'ai fait passer leurs besoins avant les miens. La prochaine fois, je m'occupe de moi d'abord et ils n'auront qu'à se débrouiller.  

Et encore, je ne parle pas de ce qui s'est passé après. Disons que Cassandra et Julien ne s'entendent pas tout le temps.

C'est juste fatiguant.