Jour 213

Nous avons décidé tous ensemble qu'Aurélie n'irait pas travailler. Comme quand maman était encore en vie, ça fera du bien que quelqu'un reste à la maison pour s'en occuper. Ça peut paraître archaïque comme décision, la femme à la maison, tout ça .... mais Aurélie était la seule sans travail et le choix s'est imposé comme le plus logique. En plus ça sera plus pratique quand on voudra avoir des enfants. Elle pourra rester avec eux pour s'en occuper sans craindre de les laisser seuls.

Et puis elle ne sera jamais vraiment l'unique personne à la maison. Circée, Arsu et Azisos sont assez avancés dans leurs carrières respectives pour avoir beaucoup de temps pour eux. Ils sont donc très souvent là et Aurélie peut vaquer à ses occupations et faire les choses qui lui plaisent.

Comme la pêche. Elle a décidé que le régime fruits grilles avait assez duré et qu'il était temps de varier notre alimentation. 

Alors elle s'est dégotté une canne à pêche et part le matin pour espérer attraper le dîner.

Sauf que tout ne se passe pas forcément comme elle a prévu. C'est vraiment beaucoup plus compliqué d 'attraper quelque chose que ce qu'elle pensait. Et dans les rares occasions où un poisson a mordu, elle n'a pas pu se résoudre à toucher cette chose gluante qui pendait au bout de sa ligne et a finit par le relâcher.

Autant dire que c'est pas demain la veille que les fruits vont quitter notre table.

J'aime beaucoup Aurélie, mais parfois, elle est un peu bizarre.

Et avec ce sacrifice qu'elle a fait pour nous, je ne peux que l'aimer encore plus.