Jour 251

Depuis la disparition de sa mère, Ulysse se pose pas mal de question et c'est vers moi qu'il se tourne pour trouver des réponses.
Par exemple, quand il a appris qu'il ne deviendrait pas automatiquement PDG de la société de Circée à sa majorité, il a été plutôt secoué. Il commençait à se demander si sa mère lui faisait vraiment confiance et si elle avait vraiment un jour voulu le laisser à la tête de ce qu'elle avait construit. 
Il est venu me dire ça pendant ma séance de méditation et sur le coup, j'ai bien failli en perdre mon équilibre. Heureusement, j'étais aussi très détendu et je n'ai pas eu trop de mal  trouver une explication plausible pour le calmer.
Je ne veux pas prétendre pouvoir me mettre à la place de ma cousine, mais je pense qu'elle veut juste que son fils gagne sa place au sein de la société et ainsi éviter que les employés rejettent son autorité sous prétexte qu'il a été parachuté à ce poste. 
Ulysse est un garçon plutôt raisonnable et il a accepté cette explication sans discuter. En fait, je pense même qu'il est plus déterminé que jamais de prouver sa valeur.
Il semble plutôt logique que Circée ait voulu donner toutes les chances à son fils de prouver sa valeur avant de prendre les rennes, tout en donnant par la même occasion toutes les chances à sa société de continuer à prospérer.
De toute manière, Circée a prévu qu'il devienne automatiquement PDG au bout d'un certain temps, il n'a donc aucun souci à se faire au sujet de son avenir et de ce que ça mère pensait de lui