Jour 49

Mon choix cornélien a bien failli devenir beaucoup moins difficile ce matin.

Alors que je me préparais à partir travailler, Julien s'est mis en tête de préparer le petit déjeuner pour tout le monde. Sonia et Beth étaient partis récolter quelques fruits cet notre réserve commençait sérieusement à atteindre un niveau alarmant. Tout semblait sous contrôle. C'était sans compter son inexpérience avec le barbecue. Il n'a pas fallut deux minutes avant que le bas du t-shirt qui lui sert de pyjama prenne feu alors qu'il se penchait au dessus des braises pour vérifier la cuisson. 

Une chance pour lui, je sortais juste de la salle de bain quand il s'est enflammé. J'ai saisi la couverture posée sur le lit pour étouffer le feu et heureusement plus de peur que de mal. 

J'espère qu'il fera plus attention la prochaine fois, il n'y aura pas toujours quelqu'un pour le sauver.

Un petit cours de sécurité élémentaire ne serait pas de trop si il compte passer le reste de sa vie avec ma fille. Je détesterais voir tous nos efforts partir en fumée avec le déjeuner.