Jour 174

Toujours pas de nouvelles de Julien mais deux événements sont venus perturber nos recherches. Le premier, plutôt important. Christophe n'est pas parti sans laisser un petit quelque chose derrière lui. Cassandra nous a annoncé qu'elle était à nouveau enceinte. Et tout à coup, elle a eu l'air de se remettre totalement des événements de la veille. Plutôt étrange comme réaction, même si l'arrivée d'un nouvel enfant est toujours une bonne chose. Je vais mettre ça sur le compte des hormones pour l'instant. Et je garderais un œil ouvert plus tard pour m'assurer quelque cela ne cache pas un malaise plus profond. Tout en gardant à l'esprit la possibilité que ma sœur est juste heureuse d'avoir en elle ce petit bout de son cher Christophe, comme un cadeau qu'il lui aurait laissé.

D'un côté, et je ne suis pas fier de le dire, la disparition de Christophe est pour le mieux. Les chances que ses semblables découvrent notre existence sont grandement réduites si nous n'avons plus aucun lien direct avec eux. Il y avait toujours un risque qu'il laisse échapper quelque chose ou que son comportement lève des soupçons.

Le deuxième événement, et je m'excuse encore auprès de Cassandra, est encore plus marquant pour moi. J'ai finalement atteint mon but et mis la main sur les fameux dossiers que mon grand-père avait reçu. Ils étaient bien cachés mais j'ai réussi à les dénicher sur un vieux serveur qui avait été mis hors service et remisé depuis bien longtemps. 

Le seul hic est que nos machines ont tellement évolué depuis qu'il est actuellement impossible d'ouvrir ces fameuses preuves. Tous les protocoles de sécurité de l'époque ont été revus et nos machines actuelles sont incapables de décrypter ces vieux fichiers. 

Totalement paradoxale mais je devais bien me douter que ça ne serait pas aussi facile et qu'un nouvel obstacle se dresserait sur notre chemin.

J'hésite à demander à un des ingénieurs de l'Agence de s'occuper de ça mais j'ai bien trop peur que tout tombe entre de mauvaises mains. Il va falloir que je trouve un autre moyen.