Jour 337

Malgré tous nos efforts de persuasion et la pression qu'on lui a mise, Elisa n'a pas craqué et à maintenu sa version des faits. Mais quelque chose en elle me fait dire que ce n'est pas la vérité. Un changement dans son comportement, son regard. Elle a l'air de flotter sur un nuage et elle a toujours ce sourire au coin des lèvres. Et moi, je ne l'ai jamais vue comme ça. Quelque chose a changé dans sa vie, et pour moi ce ne sont que les signes du commencement d'une nouvelle idylle. Dont elle refuse de nous parler pour des raisons qu'elle seule connaît.
Il suffit de la mettre à côté de Clara pour que ça devienne évident. La petite Clara qui a bien grandit et qui n'a pas attendu d'avoir 35 ans pour commencer sa première vraie histoire d'amour. Il faut dire qu'elle a sans aucun doute l'embarras du choix avec un physique comme le sien. Les prétendants doivent faire la queue devant sa porte. 
Je sais ce que c'est, il fut un temps, j'étais à sa place. 
Malheureusement pour les autres, c'est un de ses amis d'enfance qui a remporté le gros lot et ravit son cœur. Lui aussi a plutôt bien vieilli d'ailleurs. Si j'avais quelques années en moine et que c'était légale...
Comment je sais tout ça ? Ils ont échangé leur premier baiser au bord de la rivière en pensant que personne ne les verrait mais c'était sans compter Damien et son footing quotidien. On peut dire qu'il est passé au bon endroit, au bon moment. Et Clara a bien de la chance que son père apprécie le garçon et ait décidé de ne pas intervenir. Par contre, il s'est empressé de venir tout nous raconter, tout fier qu'il était d'avoir assisté à ça. C'est clair que ça n'arrive pas tout les jours et  à tout le monde. 
En tout cas, quand la demoiselle est rentrée, même sourire en coin, même air de flotter sur un nuage. 
Les signes ne trompent pas. Elisa, quoi qu'elle en dise, est atteinte de la même maladie.
Par contre, Clara, contrairement à l'adulte responsable, s'est empressée d'aller tout raconter à sa mère. Tel père, telle fille.
Si j'avais été Elisa, je me serais fait un plaisir de tout raconter en détail à mes amies, à défaut de le faire avec ma mère.
Parce que c'est toujours excitant de partager ce genre de choses avec les gens autour de nous, surtout quand on attend ce moment avec impatience.
Alors pourquoi Elisa fait comme si de rien n'était ? Elle a quelque chose à protéger ? Un secret dont elle a honte ?